Société

Droit d'asile : la France pourrait accueillir "une partie des migrants"

France Bleu mercredi 22 avril 2015 à 11:48

Jean-Marie Le Guen
Jean-Marie Le Guen © Radio France - Martine Bréson

Après la série de naufrages qui a fait plusieurs milliers de morts parmi des migrants venus d'Afrique ces dernières semaines, le secrétaire d'Etat aux relations avec le Parlement, Jean-Marie le Guen, a affirmé qu'un certain nombre de migrants pourrait être accueilli en France, à condition "de bénéficier du droit d'asile".

La France pourrait-elle accueillir une partie des migrants secourus en mer Méditerrannée, après les naufrages survenus ces dernières semaines ? Oui, "s'ils peuvent bénéficier du droit d'asile " : c'est la réponse de Jean-Marie le Guen, secrétaire d'Etat aux relations avec le Parlement, interrogé sur la question ce mercredi matin sur RMC et BFMTV.

Jean-Marie le Guen a expliqué qu'un projet de loi allait être étudié par le Parlement pour "réformer le droit d'asile de sorte à ce que celui-ci puisse être obtenu de façon plus rapide et qu'il n'y ait pas ce que nous constatons , c'est-à-dire beaucoup de gens dans une situation intermédiaire, qui prétendent bénéficier du droit d'asile alors qu'en fait ils n'en ont pas ".

Pas d'immigration économique

En revanche, "nous ne pouvons pas, il n'est pas possible de recevoir de l'immigration économique ", a assuré le secrétaire d'Etat. " Ce n'est pas la politique de la France , ce n'est pas la politique des Européens ", explique-t-il.

A l'heure actuelle, l'Italie est la principale porte d'entrée des migrants venus de Libye vers l'Europe. Son Premier ministre Matteo Renzi a demandé l'organisation d'un sommet européen, qui aura lieu jeudi. "La première des choses : il faut secourir les gens. La deuxième : lutter contre les filières, y compris avec des interventions où on se donne les moyens de supprimer les bateaux à disposition des filières mafieuses ", a déclaré le secrétaire d'Etat.