Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Journée internationale des droits des femmes, le 8 mars

Les femmes gagnent en moyenne 20% de moins que les hommes en Nouvelle-Aquitaine

L'Insee vient de réaliser une enquête sur l'accès des femmes au travail. En Nouvelle-Aquitaine elles ont plus souvent un emploi que la moyenne de l'Union européenne : 72 % travaillent contre 70 % pour les autres régions de l'Union. Mais ce chiffre cache de nombreuses inégalités hommes/femmes.

Les secteurs où les femmes sont surreprésentées comme la santé et l'aide à la personne ont été très touchés par la crise du Covid.
Les secteurs où les femmes sont surreprésentées comme la santé et l'aide à la personne ont été très touchés par la crise du Covid. © Maxppp - Stéphanie Para

En moyenne les hommes ont toujours plus de facilité à entrer et à rester dans le monde du travail. En Nouvelle Aquitaine 77 % des hommes ont un emploi, pour les femmes c'est 5 points de moins. Moins de travail donc et des emplois plus précaires ou à temps partiel : les femmes sont surreprésentées dans les secteurs saisonniers où l'on enchaîne les contrats courts. 

Plus diplômées, moins payées

Et ce n'est pas une question de compétence : souvent elles sont plus diplômées que les hommes mais elles sont recrutées sur des postes moins qualifiés avec toujours des inégalités flagrantes de salaires. La dernière étude de l'Insee remonte à 2017 mais l'écart semble se maintenir : les femmes en Nouvelle-Aquitaine gagnent en moyenne 20 % de moins que les hommes. 

Dernier enseignement de cette étude de l'Insee :  l'impact de la crise sanitaire. Le Covid a encore creusé les inégalités. Les secteurs en première ligne ou les plus touchés comme la santé, l'aide à la personne ou même l'hôtellerie-restauration sont des secteurs plus féminins que les autres. Les femmes sont donc plus exposées à la crise que les hommes.

3 questions à Sophie Buffeteau, directrice régionale aux droits des femmes et à l'égalité en Nouvelle-Aquitaine

Choix de la station

À venir dansDanssecondess