Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Drôme : la députée Célia de Lavergne continue son combat pour l'accès au téléphone fixe

-
Par , France Bleu Drôme Ardèche

La députée de l'arrière-pays drômois Célia de Lavergne prend la tête d'une mission parlementaire "flash" : quatre semaines de consultations pour tenter d'améliorer durablement le service de téléphone fixe dans les zones rurales.

Célia de Lavergne, députée de la 3ème circonscription de la Drôme (image d'archives).
Célia de Lavergne, députée de la 3ème circonscription de la Drôme (image d'archives). © Radio France - Florence Gotschaux

Célia de Lavergne avait déjà interpellé l'opérateur Orange et lancé l'alerte sur les "oubliés du téléphone fixe" mi-décembre : 210 maires drômois avaient signé avec elle une tribune dans le Journal du Dimanche. Grâce à cette mobilisation, la députée a obtenu la création d'une mission parlementaire sur le sujet et elle en prend la tête. 

A partir de ce jeudi et pendant un mois, cette mission va auditionner opérateurs, élus, usagers, comparer avec les voisins européens pour trouver des solutions aux pannes et coupures à rallonge explique Célia De Lavergne : "dans la convention de service, le délai moyen de raccordement est de 12 jours, alors que sur le site d'Orange dans la Drôme on nous annonce 8 mois. Pour la réparation, c'est un délai 48 heures affiché au national, c'est plus de 48 jours. Nous avons des vraies difficultés et donc je considère que les solutions viennent à la fois des acteurs institutionnels mais aussi du terrain. C'est de là que l'alerte est partie, c'est de là que des solutions concrètes peuvent être proposées. Nous avons 4 semaines pour explorer toutes les pistes possibles. Nous avons l'oreille du gouvernement puisque le ministre Cédric O a lui-même demandé et encouragé cette mission parlementaire. _Les planètes sont alignées. A nous de travailler._"

"Pour la réparation, c'est 48h le délai affiché au national, plus de 48 jours dans la Drôme" - Célia de Lavergne, députée LREM de la Drôme

Un service universel pour internet aussi

Orange était tenu jusqu'à début décembre d'assurer le service universel de téléphonie fixe. Mais le contrat avec l'Etat a pris fin. Le prochain service universel mettra a minima 18 mois à se mettre en place : "donc il faut aller assez vite aujourd'hui pour pallier ce vide : qu'est-ce qu'on fait du service de téléphonie fixe ? " poursuit Célia de Lavergne, "comment on l'améliore ? Comment on s'assure qu'un opérateur le fasse ? Et puis cette mission parlementaire va réfléchir aussi à plus long terme, à un _service universel nouvelle génération_, avec en plus de la téléphonie fixe, un minimum de débit internet disponible pour chaque citoyen."

Une trentaine d'interlocuteurs doivent être auditionnés par la mission parlementaire d'ici le 10 février. Le collectif ardéchois "Orange, j'enrage" fait par exemple partie des participants.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess