Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Drôme : le couvre-feu avancé à 18 heures à partir du mardi 12 janvier

-
Par , France Bleu Drôme Ardèche

Face à la hausse des cas positifs, le préfet de la Drôme a décidé ce samedi de renforcer le couvre-feu. Il s'appliquera à 18 heures au lieu de 20 heures à partir de mardi, le 12 janvier.

Le préfet de la Drôme Hugues Moutouh dans son bureau
Le préfet de la Drôme Hugues Moutouh dans son bureau © Radio France - Florence Beaudet

La Drôme et l'Ardèche n'était pas dans la liste des départements pour lesquels le premier ministre souhaitait jeudi soir un renforcement du couvre-feu. Mais depuis, les indicateurs qui étaient déjà élevés dans la Drôme ont continué d'augmenter. Le préfet de la Drôme a donc pris ce samedi un arrêté pour imposer le couvre-feu dès 18 heures au lieu de 20 heures à partir de mardi, le 12 janvier.

Les contaminations augmentent fortement

Tous les indicateurs sont en hausse : taux de positivité, taux d'incidence, taux d'occupation des lits. Depuis le retour des vacances de Noël, "la dynamique est très forte" explique Hugues Moutouh. 92% des lits de réanimation sont occupés dans la Drôme dont 61% par des malades du Covid. Le taux d'incidence a désormais dépassé les 200 cas positifs par 100.000 habitants : plus de 207 pour les plus de 65 ans, 218 pour les moins de 65 ans. Le taux de positivité est de 9,4%. "Avec l'Allier, nous sommes les plus touchés dans la région Auvergne-Rhône-Alpes" précise le préfet. 

Un délai pour que les commerçants puissent s'organiser

Pourquoi mardi ? Le préfet souhaite laisser le temps aux commerçants de s'organiser. "Ces décisions sont importantes, elles ont nécessité une concertation avec les principaux élus du département. Cela va impacter la vie quotidienne de nos concitoyens et notamment les commerçants qui ont déjà beaucoup souffert du confinement. On a besoin de leur donner un temps d'adaptation", explique Hugues Moutouh, "mardi parait donc une date raisonnable pour que les professionnels aient le temps de s'organiser."

En Ardèche, où les chiffres étaient mauvais en tout début d'année, les indicateurs ont moins progressé que dans la Drôme et restent pour l'instant au-dessous des seuils d'activation. Le département reste donc sous couvre-feu à partir de 20 heures.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess