Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Drôme : petit rassemblement, grosse colère de "Nuit Debout" contre la Loi Travail

jeudi 21 juillet 2016 à 6:12 Par David Meilhac, France Bleu Drôme Ardèche

Manuel Valls a déclenché un troisième et ultime 49.3, pour faire adopter définitivement et sans vote le projet de loi travail. L'occasion pour une vingtaine de membres du collectif "Nuit Debout" de la Drôme de faire du bruit devant la préfecture de Valence mercredi soir.

Une vingtaine de militants "Nuit Debout" se sont rassemblés contre la Loi Travail.
Une vingtaine de militants "Nuit Debout" se sont rassemblés contre la Loi Travail. © Radio France - David Meilhac

La 3e devrait être la bonne pour le gouvernement. Mercredi, Manuel Valls a déclenché un troisième et ultime 49.3, pour faire adopter définitivement et sans vote le projet de Loi Travail. Sans motion de censure des parlementaires contre le gouvernement, la loi El Kohmri sera adoptée, après 5 mois de contestation dans la rue.

Difficile de mobiliser en plein été

La préfecture de la Drôme à Valence, redécorée par le collectif "Nuit Debout" - Radio France
La préfecture de la Drôme à Valence, redécorée par le collectif "Nuit Debout" © Radio France - David Meilhac

Mercredi soir, le collectif Nuit Debout appelait les Drômois à faire du bruit contre ce qu'ils qualifient de déni de démocratie. Pas grand monde devant la préfecture de Valence vers 18h. Seuls une vingtaine de militants ont répondu présents.

Nordy, du collectif "Nuit Debout" de Valence, pense savoir pourquoi peu de gens se sont mobilisés.

Celui qui se fait appeler "Papi Web" à "Nuit Debout" Crest assure que le collectif continuera la mobilisation.