Société

Drôme : samedi noir et rouge sur les routes

Par Mélanie Tournadre, France Bleu Drôme-Ardèche samedi 12 août 2017 à 14:22

Bouchons sur l'A7, dans la Drôme. Photo d'illustration.
Bouchons sur l'A7, dans la Drôme. Photo d'illustration. © Radio France - Mélanie Tournadre

C'est encore compliqué sur les routes ce samedi, noir dans le sens des départs en Drôme-Ardèche, rouge pour les retour. A midi, il y avait 720 km de bouchons cumulés au niveau national, avec de grosses difficultés sur l'A7.

A midi, il y avait 720 km de bouchons cumulés au niveau national. Les principales difficultés de circulation se situent en province avec 690 km de bouchons et de très nombreux ralentissements sur l'A7 dans la vallée du Rhône.

3h30 pour faire Lyon/Orange

Bouchons sur l'A7 dans la Drôme. Photo d'illustration. - Radio France
Bouchons sur l'A7 dans la Drôme. Photo d'illustration. © Radio France - Mélanie Tournadre

C'est le week-end de chassé-croisé de vacanciers et également pont du 15 août. Résultat, ce samedi est classé noir en Drôme-Ardèche dans le sens des départs et rouge dans celui des retours. A midi, il fallait 3h30 pour aller de Lyon jusqu'à Orange, contre 1h30 habituellement.

A 12h30, il y avait 85 km de bouchons, sur l'A7, dans le sens nord-sud, entre Chantemerle-les-Blés et Donzère dans la Drôme, c'est à dire des ralentissements sur la totalité du parcours.

Interdiction de rouler pour les poids-lourds

Transports routiers Chalavan et Duc à Montélimar dans la Drôme.  - Radio France
Transports routiers Chalavan et Duc à Montélimar dans la Drôme. © Radio France - Mélanie Tournadre

Ce pont du 15 août est également compliqué pour les transports routiers. La plupart des poids-lourds, de plus de 7,5 tonnes, n'ont pas le droit de circuler ce samedi, de 7h à 19h, ainsi que de minuit ce samedi à dimanche minuit et enfin de lundi 22h à mardi 22h.

Les transporteurs routiers sont obligés de s'adapter pour traverser ce week-end du 15 août.

Ces restrictions visant à fluidifier la circulation pénalisent les transporteurs routiers qui sont obligés de s'adapter. "On modifie les plannings de livraison, on décale les commandes avant ou après le week-end, pour éviter au maximum de mettre des chauffeurs sur la route en cette période" explique le directeur des Transports Viel-Mouton à Montélimar.

"Chaque année, on perd dans ce genre de week-end de l'argent puisqu'il faut donner une prime à nos chauffeurs coincés au bord des routes , alors que le chiffre d'affaires est moins important" explique Joël Duc, le président du groupe Chalavan et duc à Montélimar.

Ces restrictions de circulation pénalisent les transporteurs routiers.

Les camions frigorifiques ou encore ceux qui transportent des animaux vivants sont autorisées à rouler pendant tout ce week-end du 15 août.