Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Drôme : un rassemblement à Valence pour dénoncer le harcèlement sexuel

dimanche 29 octobre 2017 à 8:42 Par Victor Vasseur, France Bleu Drôme Ardèche

Une dizaine de militants ont manifesté à Valence samedi après-midi pour soutenir les victimes d'agressions sexuelles. Une mobilisation partie des réseaux sociaux après l'Affaire Weinstein, qui tente de prendre dans la rue.

Une vingtaine de témoignages ont été regroupés par le collectif ROSA
Une vingtaine de témoignages ont été regroupés par le collectif ROSA © Radio France - Victor Vasseur

Valence, France

Il n'y a pas de grandes pancartes, ni de slogans scandés au mégaphone. C'est un rassemblement silencieux. Une longue ficelle est tendue entre deux lampadaires. Accrochées par des pinces à linge, des feuilles blanches. Dessus, des témoignages de femmes victimes d'agressions sexuelles. Des messages qui attirent l’œil et interpellent. "Ouvre ton corsage si tu veux ton salaire. Mon patron quand j’étais serveuse dans un restau de Valence. #MoiAussi" peut-on lire sur l’une des feuilles.

"C’est choquant je trouve. Il y des jeunes femmes, des femmes normales, il y a tout le monde." Emma, 16 ans.

C'est le collectif ROSA qui est à l'origine du rassemblement - Radio France
C'est le collectif ROSA qui est à l'origine du rassemblement © Radio France - Victor Vasseur

Comme Emma, des passants s'arrêtent, lisent les écriteaux les uns après les autres, sans un bruit. Des adultes, des retraités, mais aussi des adolescents stoppent leur marche un instant. Clara a 14 ans : "Je n’aimerais pas être à leur place. Ça me fait mal au cœur. Je ne pourrais pas survivre à ça" affirme-t-elle

Pour la plupart, ce sont des témoignages de femmes originaires de Drôme et d'Ardèche. - Radio France
Pour la plupart, ce sont des témoignages de femmes originaires de Drôme et d'Ardèche. © Radio France - Victor Vasseur

"On ne vit plus après, on survie"

Comme Sheila, ces témoignages proviennent de femmes originaires de Drôme et d'Ardèche. Sheila vient de Crest, elle a 53 ans. Elle a pris une feuille, un crayon et écrit ce qu’elle a vécu.

C'est le collectif ROSA qui organise ce rassemblement. Nordy Granger est l'une de ses membres. Elle a notamment un message à faire passer : "Vous n’êtes pas seule, vous n’êtes pas sale. Je le dis assez souvent. La honte, c’est quelque chose assez prégnant dans les témoignages. La honte doit changer de camp. C’est aux agresseurs d’avoir peur." Car pour l'instant, selon la militante : "ce sont toujours les femmes qui ont peur" conclue-t-elle.