Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Dry January: comment est ressenti le mois sans alcool en Touraine

-
Par , France Bleu Touraine

Dry January, en français Janvier Sec, a démarré le 1er janvier en Touraine. Sans le soutien du gouvernement et d'Emmanuel Macron qui, sous la pression des lobbys, n'ont pas voulu apporter leur caution à ce mois sans alcool. En Indre-et-Loire, les pour et les contre réagissent.

Le site de l'opération Dry January
Le site de l'opération Dry January © Radio France - Denis Guey

Le mois de janvier sans alcool, le Dry January, fait polémique. C'est cette semaine, juste après les fêtes, qu'une trentaine d'associations et médecins addictologues ont lancé cette opération venue tout droit d'Angleterre. Le défi consiste à arrêter de consommer de l'alcool pendant un mois pour tester sa capacité à résister à la tentation et à la pression de boire. Sur le site "DryJanuary.fr" 3300 personnes ont déjà promis de ne plus toucher une goutte d'alcool en janvier. Pressé par les lobbys de l'alcool, l'Etat a refusé de soutenir le projet et les viticulteurs considèrent que "Dry January" est une attaque en règle contre leur profession.

Pour la Ligue contre le cancer, c'est un moyen d'attirer l'attention sur la consommation excessive d'alcool

Les 30 associations qui soutiennent Dry January se défendent pourtant de vouloir mettre des coups à la filière viticole. La Ligue contre le Cancer n'y voit qu'un moyen de faire connaître les dangers de la surconsommation d'alcool. Cela peut provoquer un cancer. 

C'est la consommation excessive qui provoque les maladies, éventuellement un cancer, c'est pas la consommation d'un verre de vin par jour ou de temps en temps. Dry January doit attirer l'attention sur la dangerosité  de cette consommation excessive d'alcool. Si on peut faire en sorte que certains passent un mois sans en consommer, he bien tant mieux:!  -Roger Blanchard, le président de la Ligue contre le Cancer en Touraine

"Prôner l'abstinence est stupide" selon le président d'Interloire

Dans le camp d'en face, celui des viticulteurs, on trouve stupide cet appel à l'abstinence. Interloire, l'interprofession des vin du Val de Loire réagit. 

La posture de notre profession est très éloignée de ce genre de diktat, nous aussi nous prônons la prévention et la modération, nous prônons l'éducation à la consommation et à la qualité de nos produits, pas l'éducation à la quantité excessive. L'idée de dire "buvez beaucoup pendant les fêtes et arrêtez complètement pendant janvier" nous semble stupide! -Jean-Martin Dutour, le président d'InterLoire, l'interprofession des vins du Val de Loire

Cela peut aider les jeunes qui croient que l'alcool aide à passer une bonne soirée

Et qu'en pense les jeunes tourangeaux de ce mois de janvier sans alcool? Ils sont partagés mais ceux rencontrés place Plumereau à Tours ne comprennent pas trop l'utilité de ce Dry January

A mon sens, çà peut être utile mais pour des personnes qui ont une réelle addiction à l'alcool

Moi je ne vois pas trop l'intérêt, si tu as envie de boire, tu bois, si t'as pas envie tu ne bois pas! 

Je suis pour parce qu'il y a trop de jeunes qui se sentent obligés de boire pour passer une bonne soirée. Le fait de s'abstenir volontairement en participant à Dry January çà peut être une sorte de porte de sortie quand on n'ose pas dire non 

3300 personnes se sont inscrites sur le site Dry January. Elles ont promis de ne plus toucher une goutte d'alcool de tout le mois de janvier 2020. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess