Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Du monde sur la plage d'Anglet pour profiter du soleil en ce premier jour de confinement

-
Par , France Bleu Pays Basque, France Bleu

Ils étaient nombreux les chanceux à venir profiter de la plage d'Anglet ce vendredi 30 octobre, premier jour du confinement saison 2. L'océan, ou l'art de s'aérer les pensées après une journée passée entre quatre murs chez soi.

Les promeneurs sont venus profiter du beau temps sur la plage d'Anglet
Les promeneurs sont venus profiter du beau temps sur la plage d'Anglet © Radio France - Manon Klein

Avec l'entrée en vigueur du confinement, il va falloir se réhabituer au télétravail, aux journées passées chez soi, aux attestations à imprimer pour faire les courses. Mais aussi, heureusement, à la sortie de la journée autorisée dans un rayon d'1 kilomètre. Une sortie que certains chanceux passent au bord de l'océan, les pieds dans le sable Il y avait du monde sur les plages d'Anglet ce vendredi après-midi.

Les chanceux peuvent profiter de la plage pour leur ballade d'une heure autorisée
Les chanceux peuvent profiter de la plage pour leur ballade d'une heure autorisée © Radio France - Manon Klein

Ici l'horizon est vaste, ça change

"Je suis venue prendre l'air, et m'en prendre plein les yeux. Le confinement, c'est un peu entre quatre murs, avec le même horizon (...) ici ça change" explique avec un grand sourire une joggeuse de passage sur la plage. Ici, tous ceux qui profitent de leur sortie d'une heure autorisée pour faire une balade sont conscients de leur chance d'habiter à proximité de l'océan. En théorie, il faut habiter dans un rayon d'un kilomètre, mais certains poussent plus loin : "On est plus dans un rayon de 5 ou 6 kilomètres, on observe, on regarde ce qu'il se passe, on voit qu'il y a encore des gens donc ça va, on est pas trop en panique" avouent en riant deux copains, assis devant les vagues.

Il y avait de belles vagues à venir regarder ce vendredi à Anglet
Il y avait de belles vagues à venir regarder ce vendredi à Anglet © Radio France - Manon Klein

On se déconfine l'esprit et le mental

La météo était au rendez-vous pour profiter pleinement de sa balade autorisée, puisqu'il y avait un grand soleil ce vendredi dans le ciel d'Anglet. Un beau temps qui pousse même certains à multiplier les promenades : "On est déjà sortis ce matin, on triche un peu, mais chut, il ne faut pas le dire" reconnaissent ces deux retraités de Besançon, venus en vacances au Pays Basque.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess