Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Du Rwanda au Léman, il remplace le prêtre d'Evian parti en vacances

-
Par , France Bleu Pays de Savoie

Les curés aussi partent en vacances. Et pour ne pas laisser les paroisses à l’abandon, de plus en plus de prêtres étrangers viennent assurer l’intérim estival. Cet été à Evian en Haute-Savoie, c’est un prêtre rwandais qui officie.

Cet été, le curé d’Evian en Haute-Savoie, le père Louis (à gauche) a pu prendre des vacances. Il a été remplacé par le père Théodose venu du Rwanda pour assurer l’intérim.
Cet été, le curé d’Evian en Haute-Savoie, le père Louis (à gauche) a pu prendre des vacances. Il a été remplacé par le père Théodose venu du Rwanda pour assurer l’intérim. © Radio France - Richard Vivion

Haute-Savoie, France

Du Rwanda jusque sur les bords du Léman, il a fait un voyage de plus de 9 000 km. "Ici, il y a le lac et la montagne, c’est magnifique", confie celui qui, pour la deuxième année consécutive, a posé ses valises à Evian. Un intérim de quelques semaines, le temps des vacances du Père Louis, le curé habituel de la paroisse. "Pour moi c’est une superbe expérience car au Rwanda je suis professeur au grand séminaire (il enseigne à 150 jeunes) et le contact avec la paroisse et les fidèles me manque." 

Les fidèles me disent : tu nous apportes un souffle africain." - Père Théodose

REPORTAGE - Du Rwanda au Léman, il remplace le temps d’un été le prêtre d'Evian parti en vacances

« Une messe reste une messe » 

"Le rapport avec les gens s’est fait naturellement", assure le Père Théodose. "Comme si j’étais là depuis des années." Entre son pays et Evian, il a tout de même noté quelques différences. "Au Rwanda nous pouvons avoir des églises avec 800 personnes et des chants un peu plus chaleureux", glisse-t-il en souriant. "Mais une messe reste une messe." 

Echange 

D’ici quelques jours, le père Théodose retournera au Rwanda._"Je reviendrai l’été prochain... si Dieu le veut."Mais en attendant il aide le père Louis, tout juste rentré de vacances. "Cet échange est extrêmement enrichissant_, assure le curé habituel d’Evian. Les paroissiens qui m’entendent toute l’année apprécient ce changement et pour moi, en discutant avec le père Théodose sur l’histoire tourmentée de son pays et son travail cela m’aide mieux à comprendre les choses."

C’est une façon pour eux (les fidèles) de voir autre chose parce qu’ils m’entendent pendant onze mois." - Père Louis, curé d’Evian 

ECOUTEZ le père Louis, curé d'Evian.

  • Selon le Diocèse d’Annecy, une demi-douzaine de paroisse haut-savoyardes ont fait appel cet été à des prêtres étrangers pour remplacer les titulaires. Ils arrivent d’Inde et de plusieurs pays africains (Bénin, Burkina Faso, Rwanda…) 

C’est une ouverture (…) et des liens se construisent dans la durée." - Emmanuel Blanc, vicaire général du diocèse d’Annecy 

ECOUTEZ le vicaire général du diocèse d’Annecy, Emmanuel Blanc.

Choix de la station

France Bleu