Société

Du soleil oui, mais des terrasses de café vides place Jean-Jaurès à Saint-Étienne

Par Sébastien Riglet, France Bleu Saint-Étienne Loire lundi 24 février 2014 à 19:48

Des terrasses fermées, place Jean-Jaurès, malgré le beau temps
Des terrasses fermées, place Jean-Jaurès, malgré le beau temps © Radio France

Un arrêté municipal historique interdit les extensions de terrasses avant le 1er mars et après le 15 novembre. Dimanche, à Saint-Étienne, dans la Loire, certains commerçants ont malgré tout mis quelques tables et chaises sur la place Jean-Jaurès. En tout, trois restaurateurs ont dû ranger leur mobilier après l'intervention de la police municipale.

Parmi ces patrons de bar, il y a le chef de cuisine du Nouai Borfa, mais aussi le responsable du Café des Artistes.

Ils trouvent ce règlement aberrant.

Ce lundi matin, ils ont rencontré Joseph Ferrara, l'adjoint à la tranquillité publique à la mairie. Il explique que ce règlement est nécessaire en période hivernale, car les services communaux ont besoin d'une place Jean-Jaurès dégagée, dans cette période où les services municipaux peuvent effectuer des travaux. Malgré tout, il a tenu à rassurer ces patrons de bar en assouplissant l'arrêté. Concrètement, ils peuvent désormais mettre quelques tables et chaises. Le reportage de Sébastien Riglet.

Le reportage de Sébastien Riglet place Jean-Jaurès

Pour le chef cuisinier du Nouai Borfa, cet arrêté est un exemple parmi d'autres qui montre que la mairie ne mène pas une politique favorable aux commerçants. Même s'il se félicite qu'elle ait modifié un peu son arrêté ce lundi.

Le témoignage du chef cuisinier du Nouai Borfa

Et Gael Perdriau, le candidat UMP et président du groupe d'opposition à Saint-Etienne demande plus de concertation et une plus grande souplesse dans les autorisations d'installation des terrasses. Il estime que ce serait un vrai plus pour l'attractivité, la piétonisation et la qualité de vie du centre-ville.