Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

DuoDay dans la Loire : la journée de Quentin, porteur d’autisme, avec un député et un secrétaire d’État

mercredi 25 avril 2018 à 21:47 Par Sandrine Morin, France Bleu Saint-Étienne Loire

Quentin, un jeune de 22 ans, salarié à l’Ésat du Chambon-Feugerolles va participer au DuoDay dans la Loire. Une journée pour favoriser l’inclusion de tous et prôner pour plus de rencontres entre handicapés et valides.

Quentin Granjon devant sa presse hydraulique.
Quentin Granjon devant sa presse hydraulique. © Radio France -

Le Chambon-Feugerolles, France

Le DuoDay consiste à accueillir le temps d'une journée une personne en situation de handicap en duo avec un collaborateur volontaire au sein d'une entreprise. L'opération, née en 2008 en Irlande a eu lieu pour la première fois en France en 2016. Cette année, l'objectif pour la secrétaire d'État chargée des Personnes handicapées, Sophie Cluzel  c’est de "la déployer à l'échelle nationale".  

Julien Borowczyk et Jean-Michel Mis

Dans la Loire deux députés de la République en Marche ont accepté de relayer le DuoDay, Julien Borowczyk et Jean-Michel Mis. Ce dernier va passer la journée de ce jeudi 26 avril avec Quentin. Un jeune homme de 22 ans, qui travaille dans l'Ésat (établissement et service d'aide par le travail) EsatPro Atelier Ondaine du Chambon-Feugerolles géré par l'Adapei 42. 

Quentin Granjon est porteur d’autisme léger. Il est ravi de passer la journée avec un homme politique et de lui montrer son métier. Il travaille sur une presse hydraulique qui permet de faire entrer des gonds de portes dans des paumelles (sorte de charnières). Quentin montrera également à l'élu le foyer où il vit. Un endroit où il aimerait dans les années à venir pouvoir avoir un studio pour apprendre à être plus autonome.   

Quentin raconte ce qu'il va faire avec Jean-Michel Mis

" Travailler pour avoir des sous, des enfants " 

Quentin est drôle, vif, bavard. Peut-être un peu moins quand on lui demande ce qu'est son handicap. "L'autisme... c'est quoi, je ne sais pas trop. C'est quand on est dans son monde."  Il évoque toutefois les difficultés rencontrées quand il était plus jeune. " J'ai souffert. On me disait tu n'es pas comme nous. On a peut-être un handicap mais on est à peu près comme tout le monde finalement.

En revanche, une fois qu'il nous emmène sur sa machine, il redevient intarissable et passionné.  Il explique chaque geste à faire, raconte qu'il faut être attentif et minutieux devant la machine. Un travail qui permet à Quentin d'avoir des projets, un avenir. "Il faut que nous montrions qu'on peut travailler quand on est handicapé, pour avoir des sous, pour avoir des enfants. Mais pour cela il faut d'abord que je trouve une copine.

"En voyant son culot, ça ne m'étonne pas" 

Marc Satre, son moniteur valide en tout cas totalement l'expérience du DuoDay" Quentin c'est un bon élément, un bon ouvrier. Au départ cela m'a surpris qu'il reçoive un député. Mais en le connaissant et en voyant son culot, ça ne m'étonne pas en fait. Ça ouvre l'esprit et ça offre de l’espérance à Quentin. "  

Quentin est en tout cas ravi de passer la journée avec le député. Il pourra même déjeuner avec le secrétaire d’État Mounir Mahjoubi en déplacement à Saint-Étienne.

Le portrait de Quentin Granjon

" C'est magnifique", Marc Satre, le moniteur de Quentin

Plus d'infos sur cette initiative avec une des responsables de l'Adapei 42 qui gère 60 établissements spécialisés dans l’accueil et l’accompagnement de personnes en situation de handicap. Cécile Fouillet directrice de la communication et des ressources humaines de l'Adapei Loire sera en ligne à 7h30 jeudi sur France Bleu Saint-Étienne Loire.