Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Ecoles, dépistages, loisirs : comment va démarrer le déconfinement en Ardèche ?

-
Par , France Bleu Drôme Ardèche

La préfecture de l'Ardèche, et les antennes départementales de l'Agence Régionale de Santé et du Rectorat ont présenté ce vendredi matin la manière dont allait se dérouler le déconfinement dans le département.

La préfecture de l'Ardèche à Privas.
La préfecture de l'Ardèche à Privas. © Radio France - Stéphane Milhomme

"Pas de déconfinement joyeux, mais un déconfinement sérieux". Voilà les mots de la Préfète de l'Ardèche Françoise Souliman ce vendredi matin. Elle rappelle qu'il ne faut pas relâcher ses efforts et précautions contre le coronavirus : "le Covid n'a pas disparu et la frontière est ténue entre le vert et le rouge en Ardèche."

80% des écoles ouvertes la première semaine

80% des écoles seront rouvertes la première semaine en Ardèche, réouvertures échelonnées entre le 12 et le 18 mai. D'après le dernier recensement, 40% des élèves vont retourner en classe. Priorité est donnée dans un premier temps aux niveaux Grande Section de maternelle, CP et CM2. 10% des écoles ne rouvriront que le 25 mai. D'autres sont encore en réflexion.

Dans le cadre de l'opération Résilience, une cinquantaine de militaires seront chargés en début de semaine prochaine de faire le tour des écoles pour distribuer des masques aux enseignants.

Un hôtel à Privas pour isoler les malades

Toutes les personnes qui présentent des symptômes cliniques du coronavirus se verront prescrire un test par un médecin. Les personnes en contact rapproché autour du patient suspect également. 18 sites de dépistages sont mobilisés en Ardèche. L'ARS évalue les besoins à 300 / 400 tests par jour et assure que les capacités sont suffisantes pour les couvrir : les laboratoires pourraient assurer plusieurs milliers de tests par jour en pointe en cas d'apparition de clusters.

Les médecins généralistes sont chargés de repérer les cas contacts autour de leurs patients malades, sur la base du volontariat et avec une incitation financière. Ils remplissent une première fiche. Une plateforme de 25 personnes à Privas prend ensuite le relais pour poursuivre les investigations et contacter les personnes. Si une chaîne de contamination plus importante apparaît, un cluster, des agents de l'ARS viennent en renfort et des brigades mobiles composées d'une dizaine de pompiers à ce stade peuvent se déplacer sur le terrain pour des prélèvements.

Les malades devront être isolés pour éviter de propager le Covid. Si l'isolement à domicile n'est pas possible, l'Etat prend en charge des chambres d'hôtel. 25 chambres sont disponibles dans l'hôtel Les Châtaigners à Privas. Si les besoins augmentent, l'Ibis d'Aubenas sera mobilisé et un autre hôtel à Annonay également.

Locations touristiques et musées en suspens

La préfecture de l'Ardèche, qui a interdit les locations touristiques pendant le confinement, n'a pas encore levé son arrêté. Une réflexion est en cours pour savoir si les gîtes, les meublés touristiques pourraient rouvrir la semaine prochaine pour des clients de proximité, des touristes qui resteraient dans le rayon des 100km à vol d'oiseau de leur domicile. La question est en train d'être arbitrée au niveau interministériel. Réponse attendue en début de semaine prochaine.

La préfecture a également demandé des précisions sur les "petits musées" autorisés à rouvrir. La Grotte Chauvet 2 par exemple, qui accueille des groupes de 10 personnes, peut-elle reprendre son activité? Réponse là aussi attendue début de semaine prochaine. Une liste des musées qui peuvent rouvrir doit être communiquée.

Plages de rivière et loueurs de canoës restent fermés

Les loisirs en extérieur peuvent reprendre, en évitant tout rassemblement de plus de 10 personnes. Les espaces verts sont ouverts. Mais les loueurs de canoës ne peuvent pas encore reprendre leur activité.

Les plages en bord de rivière restent interdites. C'est la règle. Le préfet peut accorder des dérogations si un maire en fait la demande et démontre que toutes les mesures sanitaires peuvent être respectées sur la plage de sa commune. Ce vendredi matin, la préfecture de l'Ardèche n'avait pas encore reçu de demande en ce sens.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess