Société

Ecotaxe remise à plat: les transporteurs de Drôme-Ardèche sceptiques

Par Florence Beaudet, France Bleu Drôme-Ardèche vendredi 4 avril 2014 à 6:42

Le portique Ecotaxe aux portes de Valence dans la Drôme, décembre 2013.
Le portique Ecotaxe aux portes de Valence dans la Drôme, décembre 2013. © Radio France - Stéphane Milhomme

La nouvelle ministre de l'écologie Ségolène Royal a remis le dossier sur la table, elle dit ne pas vouloir d'une "écologie punitive". Les transporteurs apprécient mais ils ne croient guère à l'abandon pur et simple de l'écotaxe.

Les bornes et portiques écotaxe serviront-ils un jour? La nouvelle ministre de l'écologie Ségolène Royal a relancé le débat ce jeudi. Elle veut remettre le dossier à plat pour savoir s'il n'y a pas d'autres moyens pour financer les travaux ferroviaires et routiers. Ségolène Royal se dit hostile à "l'écologie punitive".

Les routiers attendent de voir

C'est une prise de position qui va dans le sens des transporteurs routiers. Eux n'oublient pas que l'écotaxe n'est que suspendue, pas enterrée. Ils ont donc du mal à y croire à l'image de Jean-Luc Brès, le responsable de la FNTR en Drôme Ardèche:

routier drôme sur ségolène écotaxe

Partager sur :