Société

EDITO - Faut-il remanier le gouvernement et changer de premier ministre ?

Par Jean-Laurent Bernard, France Bleu lundi 17 février 2014 à 7:10

Tous les jours, Jean-Laurent Bernard, le rédacteur en chef de France Bleu Provence, réagit à un fait d'actualité. Retrouvez son édito.

A quelques semaines d’élections municipales qui s’annoncent de plus en plus contrariées pour les socialistes, François Hollande prendrait le risque de griller quasi immédiatement son nouveau premier ministre en cas de défaite électorale. La logique voudrait que le président aille le plus loin possible, peut-être jusqu’aux élections européennes du mois de mai qui seront aussi mauvaises. Repartir avec du sang neuf avant ou après l’été. Mais les électeurs ne croient plus guère à ces changements d’équipe censés compenser le désamour profond avec une opinion qui ne pardonne toujours pas les impôts, l’échec du chômage et cette gouvernance hésitante à la petite semaine. François Hollande et Jean-Marc Ayrault ne sont plus loin d’emporter dans leur naufrage les ministres les plus populaires. Il y a peu, Manuel Valls était invité partout, sa baguette magique redonnait le moral aux candidats du PS inquiets des sombres pronostics. Aujourd’hui, chacun affirme pouvoir se débrouiller tout seul dans sa ville et ne souhaite plus vraiment de soutien ministériel. Cela dit, les élections municipales ne seront pas catastrophiques pour la gauche. Pour la simple raison que bon nombre de maires sortants socialistes ou communistes ont parfaitement rempli leur mission. Les trois quarts des électeurs voteront pour des enjeux locaux, donc contents ou pas contents, avant d’imaginer sanctionner le président de la république. Ce sera moins vrai dans les grandes villes où l’atmosphère nationale pèse plus lourd. De toute façon, le PS n’a pas d’autre solution immédiate que de faire le dos rond. Une partie de son destin lui échappe pour les prochains mois. Ce n’est jamais rassurant d’être aveugle si près du mur.

Edito. Faut-il remanier le gouvernement et changer de premier ministre ?

Partager sur :