Infos

EDITO - Les écologistes sont-ils nécessaires dans le gouvernement?

Par Jean-Laurent Bernard, France Bleu mercredi 2 avril 2014 à 7:41

Tous les matins retrouvez le billet de Jean-Laurent Bernard, un regard aiguisé sur l'actualité.

On ne peut pas dire que jusqu'ici ils se soient montrés d'une grande utilité. Au nom de pactes signés ici ou là, ils sont théoriquement dans la majorité présidentielle. Mais avec la théorie du un pied dedans un pied dehors au gré des circonstances et des humeurs. C'est vrai qu'à l'assemblée nationale, le parti socialiste doit commencer à faire attention avec une majorité très courte. En fait, ce n'est pas l'écologie qui pose problème. Personne aujourd'hui ne peut contester les dramatiques atteintes à l'environnement, la lente glissade vers un réchauffement climatique tôt ou tard dévastateur, l'absolue nécessité de changer nos comportements de consommateurs pillards d'une terre exsangue. Cette écologie est devant nous, doit-elle pour autant être portée uniquement par une poignée de ministres écologistes faire-valoir, sans doute pas. Un gouvernement ne peut pas supporter en permanence les états d'âme ou des singularités plus égoïstes qu'efficaces. D'autant que nous sommes en droit d'attendre autre chose devant l'urgence économique et sociale. Et puis ce côté « retenez-moi ou je m'en vais » est devenu ridicule. Surtout quand cela brouille toujours plus l'image et donc l'action d'un président de la république hésitant et insaisissable. D'aiguillon ou d'empêcheurs de polluer tranquillement, les écologistes ont peu à peu sombré dans une espèce de radicalisation contre productive puisque aujourd'hui ils agacent alors que leur expertise sur nombre de sujets est incontestable. Manuel Valls sera certainement un premier ministre pressé, il aura suffisamment d'oppositions et de résistances pour ne pas s'embarquer quelques cailloux supplémentaires dans les chaussures. L'alchimie politique est une chose mais la vie quotidienne des français n'a pas grand chose à voir avec ces postures.

Partager sur :