Société

EDITO - Manuel Valls présente son programme aujourd'hui, c'est juste une formalité ?

Par Jean-Laurent Bernard, France Bleu lundi 7 avril 2014 à 7:57 Mis à jour le mardi 8 avril 2014 à 5:40

Tous les matins retrouvez le billet de Jean-Laurent Bernard, un regard aiguisé sur l'actualité.

Non, pas vraiment. Même s'il n'a pas d'inquiétude quant au soutien de sa majorité, la vraie question ce ne sont pas les énervements de tel ou tel mais bien le contenu du programme notamment les économies que l'on nous promet. Les 50 milliards que le premier ministre doit trouver pour diminuer d'un minuscule rien notre endettement, n'ont pas fini de faire tousser les électeurs. Pour faire simple, gel des salaires des fonctionnaires, tour de vis sur la sécurité sociale et diminution de l'argent versé par l'état aux collectivités locales. Les fonctionnaires vont râler ce qui donnera du grain à moudre aux syndicats mais dans une France à 3 400 000 chômeurs il va être difficile de justifier des augmentations de salaires. Pour la sécurité sociale, rien de nouveau nous payons de fait de plus en plus pour être de moins en moins remboursés. Enfin, la dotation aux collectivités locales est un parfait piège politique. Nombre de communes sont passées à droite aux élections. Avec la baisse de leurs moyens, elles n'auront que deux solutions : dépenser moins ou augmenter les impôts. Dans tous les cas, les citoyens se retourneront contre leur maire qui n'y pourra pas grand chose. Intéressant aussi d'entendre ces députés s'engouffrer dans les critiques contre l'Europe. Avec cet argument massue : ras le bol de la tyrannie des 3% qui interdisent d'aller au-delà de ce déficit. Bien pourquoi pas. Vivons à crédit, vivons heureux.

Edito. Manuel Valls présente son programme aujourd'hui, c'est juste une formalité ?

Partager sur :