Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Edouard Philippe vient défendre les 80 km/h en Sarthe, après une année noire sur les routes du département

vendredi 16 mars 2018 à 7:05 Par Julie Le Duff, France Bleu Maine

Le Premier ministre est en Sarthe ce vendredi pour défendre l’abaissement de la vitesse maximale à 80 km/h sur les routes secondaires. Le département affiche un bilan 2017 catastrophique pour la sécurité routière.

Edouard Philippe vient en Sarthe ce vendredi défendre la mesure controversée de l'abaissement de la vitesse à 80 km/h sur les routes secondaires
Edouard Philippe vient en Sarthe ce vendredi défendre la mesure controversée de l'abaissement de la vitesse à 80 km/h sur les routes secondaires © Maxppp - PHOTOPQR/VOIX DU NORD/MAXPPP

2017, année noire pour la sécurité routière en Sarthe : la rédaction de France Bleu Maine a très régulièrement traité le sujet l’an dernier, à mesure que progressait le décompte du nombre de morts et de blessés. Les chiffres qui seront présentés ce vendredi au premier ministre Edouard Philippe lors de son déplacement au centre de l’Arche permettent d’aller un peu plus loin dans l’analyse.

18 morts de plus qu'en 2016

53 tués en 2017 (dans 50 accidents) contre 35 en 2016 et 27 en 2013 : le nombre de morts sur les routes sarthoises a été multiplié par 1.5 en un an. Plus globalement, le nombre d’accidents de la circulation progresse de 64%, faisant davantage de blessés, et notamment de blessés graves (265 en 2017). 

Les départementales particulièrement concernées

Sur les 50 accidents mortels enregistrés en Sarthe en 2017, 41 ont eu lieu hors agglomération, dont 33 sur des routes départementales (on recense 3 accidents mortels sur le réseau autoroutier sarthois, particulièrement développé). Selon les données collectées par la Préfecture de la Sarthe, il n’existe pas dans le département de secteur où les accidents se concentrent plus qu’ailleurs, mais elle note que "la majorité des accidents mortels se situe sur les routes à fort trafic, où les vitesses sont plus importantes". 

Plus de 100 000 excès de vitesse mesurés par les radars sarthois en 2017

En 2017, il a été relevé 477 grands excès de vitesse sur les routes du département (au moins 40 km/h au-dessus de la limite autorisée), 2 fois sur 3 par des radars fixes connus des usagers et annoncés par des panneaux ; ce qui fait dire aux services de l’Etat que "certains usagers ne se sentent pas concernés par les limitations de vitesses, et adoptent sciemment un comportement transgressif".

Dans l’immense majorité des cas (près de 95%), les 101 535 excès de vitesse enregistrés par les radars fixes et mobiles de la Sarthe sont cependant inférieurs à 20 km/h.