Société

EGLISE : Monseigneur Castet n'est plus évêque de Luçon

Par Antoine Denéchère, France Bleu Loire Océan jeudi 12 octobre 2017 à 12:22

Monseigneur Alain Castet, lors de son ordination en 2008 à Luçon
Monseigneur Alain Castet, lors de son ordination en 2008 à Luçon © Maxppp - Franck Dubray

Le Vatican annonce ce jeudi midi avoir accepté la renonciation de Monseigneur Alain Castet. Ce dernier était évêque de Luçon depuis 2008, il invoque des "ennuis de santé".

Le Vatican a annoncé ce jeudi à midi avoir "accepté la renonciation de Monseigneur Castet". Cela signifie, en clair, que l'évêque de Luçon a démissionné de ses fonctions et que le Pape François l'accepte, avec effet immédiat. Le diocèse de Luçon publiait, au même moment, un court communiqué de Monseigneur Castet : "après avoir été éprouvé par des ennuis de santé récurrents, j'ai pris la décision devant Dieu, en accord avec mes conseils médicaux, de présenter au Saint-Père ma renonciation à la charge d'évêque de Luçon. Le pape a bien voulu l'accepter."

Antoine Nouwavi, secrétaire particulier de Monseigneur Castet

De nombreux conflits au sein du diocèse de Luçon

Monseigneur Alain Castet, 67 ans, était en poste depuis avril 2008. Ses neuf années à la tête du diocèse de Luçon n'auront pas été de tout repos. Un spécialiste du Vatican évoque un évêque "autoritaire dans sa gestion du diocèse, aux positions plutôt conservatrices" : on se souvient notamment de son conflit avec des fidèles de La Roche-sur-Yon qui s'opposaient à l'ouverture d'une école privée hors contrat considérée comme intégriste, en 2014. Depuis quelques jours, sa décision de démettre de ses fonctions le curé des Sables d'Olonne suscitait, également, une levée de boucliers et avait suscité une pétition demandant à l'évêque de Luçon de revenir en arrière.

Un évêque "usé, épuisé par sa charge"

Pourtant, "lier ce départ à une mésentente avec des prêtres et des fidèles du diocèse de Luçon est absurde", explique une source à la conférence des évêques de France qui parle d'une décision prévue de longue date. Ce que confirme à France Bleu Loire Océan un fin connaisseur des arcanes du diocèse de Luçon : "la Vendée a toujours été un territoire difficile pour les évêques, Monseigneur Castet, qui venait d'une paroisse de Paris, a sans doute eu du mal à s'y adapter. Il était surtout usé, épuisé par sa charge, sous pression."

Nicolas SENEZE, correspondant du journal La Croix à Rome