Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Ehpad : à Vigy, elle attend près de deux ans un fauteuil roulant plus confortable

-
Par , France Bleu Lorraine Nord

Cela parait assez fou mais une habitante de Tremery a mis près de deux ans pour obtenir que sa mère, qui réside dans un Ehpad de Vigy, obtienne un fauteuil roulant confortable. Elle est passée en force ce lundi et a pu monter le fauteuil sur place.

La mère d'Isabelle Grandthurin dans son ancien fauteuil roulant
La mère d'Isabelle Grandthurin dans son ancien fauteuil roulant

Vigy, France

Le bras de fer était engagé depuis mars 2018 avec la directrice de cette maison de retraite. Isabelle Granthurin avait acheté ce fauteuil roulant plus confortable et ergonomique pour sa mère de 87 ans qui souffre de la maladie d'Alzheimer, "adapté à son poids et sa taille, garanti sans escare", précise-t-elle. Mais depuis 675 jours, le fauteuil était resté emballé dans le garage de l'Ehpad...

Le nouveau fauteuil - Aucun(e)
Le nouveau fauteuil

Après de multiples démarches, le soutien d'une député européenne et le lancement d'une pétition (qui a recueilli 1200 signatures), Isabelle Granthurin a forcé les choses ce lundi en faisant venir à l'Ehpad le pharmacien qui lui a vendu le fauteuil. Ils ont enfin pu le monter sur place.  "Je suis soulagée mais c'est honteux que ma mère ait du attendre autant de temps", déplore Isabelle Grandthurin. 

Isabelle Granthurin à la fois soulagée et en colère

Selon cette habitante de Tremery, la direction de la maison de retraite refusait le fauteuil pour une question de facturation que conteste formellement la famille. Isabelle Grandthurin a multiplié en vain les courriers et coups de fil, une médiation de justice n'a rien donné mais elle n'a pas voulu abandonner : "Demain, ce sera nous et je fais ça pour nos anciens qui ont cotisé toute leur vie, qui paient déjà cher, 2.300 ce n'est pas rien".    

Une député européenne soutient la famille. Anne-Sophie Pelletier, qui a travaillé en maison de retraite comme aide médico-psychologique et qui a écrit un livre sur le sujet, dénonce depuis longtemps "le manque de dignité des personnes âgées en Ehpad et le manque de communication avec les familles". De son côté, la directrice de l'Ehpad de Vigy n'a pas répondu à nos questions. 

Anne-Sophie Pelletier dénonce le traitement des personnes âgées en maisons de retraite

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu