Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Élan de solidarité dans la Loire : plus de 650 inscrits sur la plateforme aiderlesautres.fr

-
Par , France Bleu Saint-Étienne Loire

Plus de 650 Ligériens proposent leurs services sur la plateforme d'entraide du département de la Loire, aiderlesautres.fr. De l'autre côté, très peu ont encore signalé leurs besoins. Les pompiers font donc le lien et appellent les personnes isolées pour rapprocher les uns et les autres.

Le logo de la plateforme d'entraide lancée le 7 avril par le conseil départemental de la Loire
Le logo de la plateforme d'entraide lancée le 7 avril par le conseil départemental de la Loire - CD42

"J'ai deux bras, deux mains, je peux aider quelqu'un", s'est dit cette Stéphanoise, Marie-Christine quand elle a vu la plateforme du conseil départemental de la Loire se lancer le 7 avril. Alors elle s'est inscrite sur aiderlesautres.fr pour porter les courses à une personne qui en aurait besoin pendant le confinement. Idem du côté de Valérie, à Saint-Chamond, qui veut bien aussi faire la conversation avec quelqu'un souffrant de solitude pendant cette crise sanitaire. 

Plus de 650 Ligériens ont ainsi signalé leur disponibilité pour rendre différents services : achat de produits de première nécessité, coup de main pour une démarche administrative ou pour résoudre un problème informatique ou encore imprimer des documents. Mais l'élan n'était pas le même de l'autre côté. "J'attendais qu'on me sollicite... Et rien. Pareil pour d'autres amis qui se sont inscrits. C'est dommage", témoigne Valérie.

Vous vous êtes inscrit et personne n'a sollicité vos services ? 

En fait au début, seules trois personnes ont rempli le petit formulaire permettant de demander de l'aide et d'entrer en contact avec une personne inscrite du côté "Je veux aider" de la plateforme. "Il faut que les volontaires patientent. _C'est difficile pour les gens d'appeler à l'aide_", explique Manuel Poncet, directeur de la communication du Conseil départemental de la Loire, conscient aussi de la fracture numérique et du fossé culturel qui font qu'une personne âgée ayant potentiellement besoin d'être soutenue n'ira pas sollicité d'elle-même quelqu'un qu'elle ne connaît pas.

Du coup, depuis une semaine les sapeurs-pompiers qui appellent les personnes âgées isolées pour prendre des nouvelles leur demandent par la même occasion si elles veulent recevoir l'aide d'un de ces volontaires. Et ils regardent dans la liste des bonnes volontés qui est le plus près pour établir le contact. Et rapprocher les uns et les autres.

De quoi booster la plateforme aiderlesautres.fr puisqu'ainsi une centaine de Ligériens ont pu être épaulés. Des gendarmes doivent aussi récupérer des numéros de téléphone à composer pour que rapidement les 15 000 personnes âgées isolées que compte le département soient contactées et mises en relation si elles le souhaitent. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess