Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Elections annulées à Clichy : le maire socialiste Gilles Catoire jette l'éponge

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Paris

Le Conseil d’Etat a annulé ce lundi les élections municipales de Clichy-la-Garenne, d’Asnières et de Puteaux, trois villes des Hauts-de-Seine. Les nouveaux scrutins devraient avoir lieu en Juin 2015. D'ores-et-déjà, à Clichy-la-Garenne, ils se feront sans le maire sortant, le socialiste Gilles Catoire. Il a décidé de ne pas se représenter.

Gilles Catoire
Gilles Catoire

La décision du Conseil d'Etat passe mal, très mal, à Clichy-la-Garenne. Le Conseil d’Etat qui a annulé les élections municipales de trois villes des Hauts-de-Seine ce lundi : Clichy-la-Garenne, seule ville socialiste du département, Asnières et Puteaux. A Clichy, le maire sortant, le socialiste Gilles Catoire, a annoncé qu'il jetait l'éponge et qu'il ne se représentait pas. C'était le dernier maire socialiste des Hauts-de-Seine.

E Clichy Sans maire

 

A Clichy, en revanche, un candidat, Rémi Muzeau (UMP-Modem) fait déjà campagne pour être élu. La distribution de ballons et de tracts a déjà commencé, seulement quelques heures après l'annonce du Conseil d'Etat.

S Clichy sans maire

C’est la présentation pas très claire des bulletins des deux candidats de droite, Rémi Muzeau (UMP-MoDem) et Didier Schuller (UDI), qui a été considérée comme des manœuvres qui pouvaient "altérer la sincérité du scrutin". La faible différence de voix, 272 seulement entre Gilles Catoire et Rémi Muzeau, laissait planer un doute sur l’issue de l’élection.

A Asnières , Sébastien Pietrasanta, maire PS battu, était arrivé derrière Manuel Aeschlimann (UMP) avec seulement 70 voix d’écart. L’annulation avait été demandé en raison des "pressions exercées sur les électeurs le jour du scrutin" en faveur du candidat UMP.

A Puteaux , Marie-Sophie Mozziconacci (DVD) n’avait pas pu déposer sa liste en préfecture, parce qu’un de ses colistiers était déjà inscrit, à son insu dit-elle, sur la liste Puteaux Bleu Marine de Gérard Brazon.

D’après la préfecture, les électeurs de ces trois communes seront appelés à se rendre à nouveau  aux urnes les 14 et 21 juin.

Les recours avaient été déposés à l’automne dernier après la décision du tribunal administratif de Cergy (Val-d’Oise).

Choix de la station

À venir dansDanssecondess