Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société DOSSIER : Les élections européennes 2019

Élections européennes : le Wahl-O-Mat, un outil pour aider les indécis en Allemagne, suspendu

En Allemagne, l'application Wahl-O-Mat a été créée pour aider les électeurs à se décider. Le principe est simple : il suffit de répondre à une série de questions et on vous dit de quels partis vous êtes le plus proche. 70 millions d'Allemands l'ont déjà utilisé avant sa suspension lundi.

Elections européennes : le Wahl-O-Mat, un outil pour aider les indécis
Elections européennes : le Wahl-O-Mat, un outil pour aider les indécis - Capture d'écran

Allemagne

À quelques jours des élections européennes, certains électeurs ne savent toujours pas pour qui voter. En Allemagne, une application a été créée pour aider les citoyens à se décider. Lancée en 2002, le Wahl-O-Mat rencontre depuis un vrai succès outre-Rhin. Le principe est simple : il suffit de répondre à une série de questions.

"On est soumis à 38 thèses, par exemple : 'l'Union européenne doit aller vers davantage de fédéralisme'. On peut répondre par 'indifférent', 'd'accord' ou 'pas d'accord'. On fait ça 38 fois et à la fin on vous dit quels partis partagent vos positions", explique Daniel Kraft, chargé de communication à la Bundeszentrale für politische Bildung (bpb), l'agence fédérale pour l'éducation civique, à l'origine du Wahl-O-Mat. 

"L'objectif, c'est de motiver les gens à aller voter !"

Les résultats s'affichent sous forme de diagramme. Ils indiquent le pourcentage de réponses en commun avec chaque parti. Une application développée par des jeunes, pour les jeunes. "L'application a été élaborée par 24 jeunes de toute l'Allemagne. Ils ont développé ensemble des thèses qu'ils ont ensuite soumis aux différents partis politiques. Ces derniers ont ensuite envoyé leurs réponses, permettant de créer le Wahl-O-Mat", raconte Daniel Kraft.  

Suspendu par le tribunal administratif

Il ne s'agit pas d'influencer les électeurs sur leur vote, mais de les aider à comparer leurs positions avec celles des partis politiques. Et l'objectif principal : "C'est motiver les gens à aller voter !", assure Daniel Kraft. Mais lundi soir, le tribunal administratif de Cologne a demandé la suspension de l'application. Il a été saisi par Volt, un nouveau petit parti allemand, qui reproche au Wahl-O-Mat de favoriser les partis dominants, au détriment des petits partis. L'application est donc suspendue jusqu'à ce que ses concepteurs apportent les modifications nécessaires.

70 millions d'utilisateurs en Allemagne

Depuis sa création en 2002, le Wahl-O-Mat a été utilisé par plus de 70 millions d'Allemands, plus de six millions pour ces élections européennes. En France, l'application Vote&Vous créée en 2014 fonctionne sur le même principe.