Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Electricité : un quart des compteurs Linky déjà installés dans le Nord-Pas-de-Calais

lundi 5 mars 2018 à 7:42 Par Cécile Bidault, France Bleu Nord

Le compteur Linky doit, d'ici à 2021, avoir remplacé tous les anciens compteurs électriques. Aujourd'hui dans le Nord-Pas-de-Calais, 500 000 de ces compteurs verts ont été installés, soit un quart de l'objectif final. Nous avons suivi un installateur à Lille.

Installation d'un compteur Linky à Lille
Installation d'un compteur Linky à Lille © Radio France - Cécile Bidault

Nord-Pas-de-Calais, France

Nos bons vieux compteurs électriques vont disparaître, remplacés par de nouveaux compteurs, baptisés Linky. Les remplacements ont commencé fin 2015, et en ce moment ils montent en puissance. Dans le Nord-Pas-Calais, onze entreprises sont mandatées par Enedis, qui gère le réseau d'électricité en France. 500 000 compteurs ont déjà été installés, c'est conforme au programme établi, et cela représente un quart de  l'objectif de 2021.

A Lille, nous avons suivi un technicien de la société OK Services. Samire Bouizran frappe à la porte d'un appartement du quartier d'Euralille, il est accueilli par la cliente, qui avait pris rendez-vous. Il se rend directement à l'emplacement du compteur électrique, dans l'entrée de l'appartement.

Un compteur changé en trente minutes

Sauf problème particulier, il faut une demi-heure d'intervention, pour que le nouveau compteur vert fluo, inratable, soit installé à la place de l'ancien. Vingt minutes de coupure de courant sont nécessaires. Tout sourire, Samire Bouizran explique qu'il installe "10 compteurs Linky par jour en ce moment".

Samire Bouizran, technicien, installe un compteur Enedis - Radio France
Samire Bouizran, technicien, installe un compteur Enedis © Radio France -

Compteur communiquant

Linky est un compteur "communiquant". Il envoie deux fois par jour les informations sur la consommation, pour une facture qui correspond à l'électricité utilisée, et non plus estimée, avec des relevés deux fois par an, comme c'est le cas aujourd'hui. Pour pouvoir suivre, et éventuellement adapter sa consommation, la cliente, Geneviève Zoberman, devra se connecter sur le site internet d'Enedis. Elle trouve ça "intéressant de mieux maîtriser sa consommation. D'un point de vue financier, et à l'échelle des économies d'énergie en général".

Inquiétudes

Des collectifs, des associations ont vu le jour, pour s'opposer au déploiement de ces compteurs. Certaines municipalités se déclarent même "ville sans Linky". Bernard Marchal, conseiller technique du collectif Infolinky 62, qui compte 300 adhérents dans le Pas-de-Calais, appelle à refuser cette installation. "Il y a déjà le côté intrusif, des données qui sont collectées régulièrement. Egalement le problème de la surfacturation : des personnes se retrouvent, avec le même type d'appareillages dans la maison, avec des consommations double ou triple". Bernard Marchal s'inquiète aussi de la santé "des personnes électrosensibles", et des "risques réels d'incendie".

Reportage : le compteur Linky déployé à Lille

Le responsable de déploiement de Linky dans la région invité de France Bleu Nord

Pierre Bouvier, responsable du déploiement des compteurs Linky dans le Nord Pas de Calais, répond à ces inquiétudes. Selon lui, "ces collectifs font du bruit, mais ne sont pas représentatifs de l'acceptabilité du compteur. 87% des clients qui ont reçu le compteur Linky se déclarent satisfaits".

Sur la question de la santé, il renvoie "sur les organismes externes, qui ont réalisé des études sur le sujet, comme l'ANSES (l'agence nationale de sécurité sanitaire), qui réaffirme l'innocuité du système sur la santé". Au sujet de la surfacturation, il affirme : "nous avons installé plus de neuf millions de compteurs en France, s'ils généraient une surfacturation, on en aurait entendu parler. Le système de comptage de Linky est exactement le même que celui de nos vieux compteurs blancs".

Pierre Bouvier (Enedis) invité de France Bleu Nord ce lundi 5 mars