Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Confinement - Coronavirus : Elise à Donnery fait l'école à la maison avec ses enfants et avec ses élèves

-
Par , France Bleu Orléans

Elise est enseignante en élémentaire, et se trouve confinée depuis une semaine, avec ses enfants. Elle fait l'école à la maison avec ses élèves, et accompagne ses enfants, Lilou et Noa, 8 ans et 5 ans, pour leurs exercices et leurs devoirs. "Ca n'est pas simple", reconnaît cette maman

L'école à la maison avec Lilou, chez elle à Donnery
L'école à la maison avec Lilou, chez elle à Donnery - Elise Bouton

Elise, maman de deux enfants, est professeure des écoles. Comme tous les enseignants, elle passe maintenant ses journées à la maison, à faire l'école malgré tout à ses élèves, via des outils qu'elle a le plus souvent découverts

Mais Elise doit aussi gérer le travail à la maison de ses enfants, Lilou et Noa, 8 ans et 5 ans et demie. Lilou est en CE2, elle reçoit ses leçons, ses exercices et ses devoirs. Quant à Noa, 5 ans et demie, son maître a fait passer des consignes aux parents pour aider les jeunes élèves de maternelle à conserver de bonnes pratiques. 

Il faut être très présente, en maternelle il faut un adulte

"C'est facile de chez facile", s'amuse Noa. "Je fais des lettres, des coloriages"... Elise précise que ça, c'est elle qui l'a donné à faire, "pour patienter". Le maître, lui, a envoyé un mail aux parents, pour continuer à faire de l'écriture, à s'intéresser à des choses. "C'est vrai qu'il faut que je l'accompagne, sinon à cet âge, c'est impossible, il y a peu d'autonomie"

Maman m'a dit qu'au bout de quelques jours j'allais m'ennuyer

Pour Lilou, ça se passe bien, elle trouve que c'est plutôt agréable de ne pas passer six heures par jour à l'école. "Mais maman m'a dit que sans doute dans quelques jours, j'allais commencer à m'ennuyer. Et puis quand j'ai appris que l'école serait fermée, j'étais quand même un peu triste"

Vraiment opérationnelle depuis le milieu de la semaine

Elise, elle, joue sur les deux tableaux, celui de maman et d'enseignante. Côté école, elle avoue avoir mis un peu de temps à s'organiser avec les parents : "il a fallu récupérer les mails et les numéros de téléphone de tout le monde, mettre en place des outils. On a vraiment commencé à faire l'école à la maison mercredi dernier, en milieu de semaine"

Elle se dit inquiète pour quelques élèves, des familles avec lesquelles le contact était déjà difficile. "Là ce sont des familles qui n'ont pas forcément d'ordinateur à la maison, alors on a mis en place une permanence à l'école pour qu'elles puissent venir récupérer des imprimés, mais ça n'est pas simple"

C'est compliqué mais ce sont aussi des moments privilégiés entre nous

Côté maman Elise se dit partagée... "D'un côté c'est vrai que c'est déstabilisant, parfois compliqué à mettre en place, et puis il a fallu expliquer aux enfants, pour qu'ils comprennent, pourquoi on devait rester à la maison. Mais ça nous offre aussi des moments privilégiés, on a du temps pour nous, pour la famille, on vit des choses qu'on n'a pas le temps de vivre d'habitude".

Un défi par jour, pour les enfants, et les élèves

Elise n'a pas vraiment établi de planning pour leurs journées : "on se lève plus tard, on se met aux devoirs vers 9h45, le temps du repas est un moment d'échange. Ensuite j'ai imposé un temps calme chacun dans sa chambre, et puis on revient à l'école. Et chaque jour, on se met un défi : l'autre jour c'était la cuisine par exemple. Et ça je le partage avec mes élèves, qui le relèvent aussi."

Choix de la station

À venir dansDanssecondess