Société DOSSIER : Le « vivre-ensemble » : un enjeu électoral 2017

Handicap : elle fait le tour de France à pied pour la bonne cause

Par Delphine Martin et Isabelle Rose, France Bleu Auxerre, France Bleu Loire Océan et France Bleu Mayenne vendredi 28 avril 2017 à 18:59

Marie-José fait 25 kilomètres par jour
Marie-José fait 25 kilomètres par jour © Radio France - Isabelle Rose

Marie-José Husset, une habitante de Loire-Atlantique, marche depuis le mois de septembre. Elle fait un tour de France à pied pour aider deux enfants lourdement handicapés en Mayenne. En ce moment, elle est dans l'Yonne. Même pas fatiguée.

Vous la croiserez, peut-être, ces jours-ci, sur les routes de l'Yonne. Avec son sac à dos et son gilet fluo, Marie-José Husset ne passe pas inaperçue. Cette retraitée de 70 ans marche parce qu’elle aime ça. Mais surtout, elle marche pour la bonne cause.

Pour Marius et Lucas : deux enfants infirmes moteur cérébraux

Elle s’est lancé une mission : récolter des fonds pour l’association LM Petits Pas, une association basée en Mayenne, qui vient en aide à deux enfants lourdement handicapés. "Marius a fait un arrêt cardiaque à l’âge de trois ans et Lucas a eu un accident de voiture avec son papa. Ils sont tous les deux Infirmes Moteur Cérébraux" raconte Marie-José. C’est le papa de Lucas qui a créé cette association et lorsque la marcheuse l’a contacté, il a tout de suite été emballé. "On ne se connaissait pas ! Je ne connaissais rien au handicap. J’ai été les voir chez eux et ça m’a beaucoup touché" poursuit la dynamique septuagénaire.

Financer des thérapies couteuses

Les petits garçons sont en fauteuils, ils doivent suivre des thérapies et les meilleures sont en Belgique, en Espagne ou aux USA. Et ça coûte cher. "Alors je me dis que ce que je rapporte, c’est déjà ça" dit-elle humblement. Elle est donc partie de chez elle, près de Saint-Nazaire, en septembre dernier, pour un périple de 10 000 kilomètres qui doit traverser tous les départements français. Et sur la route, elle propose aux gens qu’elle rencontre de contribuer, à hauteur d’un euro par kilomètre. Mais on peut aussi soutenir son effort en envoyant directement un chèque à l’association.

Déjà 4000 kilomètres parcourus

En sept mois, elle a déjà parcouru 4000 kilomètres. "En une journée, je fais en moyenne 25 kilomètres. Je pars entre 8h et 9h du matin".

"En une journée, je fais en moyenne 25 kilomètres par jour "

Plus que la fatigue, ce qui est difficile, c’est de trouver un hébergement chaque soir dans les villes et les villages qu'elle traverse. Chez les habitants. "Je me suis attribué un budget de 20 euros par jour. Donc j’essaye de trouver un logement chez l’habitant. Mais quand je ne trouve pas, je suis bien obligée d’aller à l’hôtel ".

Dans l'Yonne pour deux jours

Cette marcheuse « sur le tard », qui a découvert la randonnée pédestre à la retraite, n’en est pas à son premier défi. Elle a déjà fait sept fois le chemin de Saint-Jacques de Compostelles. En 2015, elle avait parcouru 5.000 kilomètres, pour cette même association. Marie-José est arrivé dans l'Yonne ce vendredi, à Saint-Florentin, d'où elle repartira samedi matin en direction de Cerisiers.

"Je ne connaissais rien au handicap mais ces enfants m'ont émue"

Pour contacter Marie-Josée

  - Aucun(e)

Durant toute la durée des campagnes pour l’élection présidentielle et les législatives, France Bleu a choisi de ne pas relayer de sondage sur son site internet. Fidèle à son image de proximité, France Bleu donne la parole au plus grand nombre au travers des reportages réalisés sur le terrain par les rédactions des 44 locales du réseau France Bleu.