Société

Elle n'a pas vu ses petits-enfants depuis quatre ans : une grand-mère dénonce la violence juridique

Par Philippe Paupert et France Bleu, France Bleu Vaucluse et France Bleu jeudi 13 octobre 2016 à 18:46 Mis à jour le jeudi 13 octobre 2016 à 19:16

Une des dernières photos de Jacqueline Cohen-Constant avec sa petite fille qu'elle n'a pas vu depuis quatre ans
Une des dernières photos de Jacqueline Cohen-Constant avec sa petite fille qu'elle n'a pas vu depuis quatre ans © Radio France - Philippe Paupert

Les grands-parents privés de leurs petits enfants se mobilisent contre le mépris des magistrats. En Vaucluse, une grand-mère n'a pas vu sa petite-fille depuis quatre ans. Elle organise un rassemblement pour espérer modifier la loi.

Les grands-parents se mobilisent partout en France avec l'association Ensemble Agissons Contre l'Exclusion Parentale. Les grands-parents estiment qu'ils sont victimes d'une violence juridique car les magistrats les privent du droit de visite de leurs petits-enfants. Ces grands-parents sont souvent au cœur d'un conflit ou d'une relation houleuse avec leurs enfants, leur bru ou leur gendre.

"Je n'ai pas vu ma petite-fille depuis quatre ans. Je n'ai jamais vu mon petit-fils. Les magistrats s'assoient sur les droits des grands-parents" Jacqueline Constant - Cohen

Les grands-parents dénoncent les délais de la justice et le mépris du système judiciaire. A Morières les Avignon, Jacqueline Constant-Cohen représente le collectif des grands parents privés de leurs petits-enfants. Elle explique qu'elle souffre de l'éloignement de ses petits-enfants. Elle dénonce le mépris des magistrats à l'égard des droits des grands-parents.

"Même les cadeaux d'anniversaire que j'envoie à ma petite-fille me reviennent avec la mention Refusé" Jacqueline Constant - Cohen

Cette grand-mère de Morières les Avignon a écrit au Ministre de la Justice pour demander de modifier la loi pour prendre en compte les grands-parents lors des conflits familiaux. Cette grand-mère en colère explique que cette violence faite aux grands-parents devient un "phénomène de société qui provoque souffrances, pleurs, maladies et même suicides".

En Vaucluse, le collectif des grands-parents privés du droit de visite de leurs petits-enfants organise un rassemblement devant la préfecture à Avignon le 18 octobre de dix heures à midi.

Jacqueline Constant - Cohen dénonce les souffrances des grands parents privés de leurs petits enfants

Un colis d'anniversaire pour la petite-fille renvoyé avec la mention "Refusé" - Radio France
Un colis d'anniversaire pour la petite-fille renvoyé avec la mention "Refusé" © Radio France - Philippe Paupert

Partager sur :