Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Elne, Latour-Bas-Elne et Villeneuve de la Raho récompensées pour leurs efforts de construction

vendredi 13 novembre 2015 à 17:32 Par Elisabeth Badinier, France Bleu Roussillon

Trois communes des Pyrénées-Orientales récompensées pour leur effort de constructions de nouveaux logements : Elne, Villeneuve-de-laRaho et Latour-Bas-Elne. Elles ont été retenues avec 467 autres communes et recevront de 7 000 à 62 000 euros.

Latour Bas Elne construit 60 nouveaux logements chaque année
Latour Bas Elne construit 60 nouveaux logements chaque année © Maxppp

Latour-Bas-Elne, France

Trois communes des Pyrénées-Orientales vont être récompensées par l'Etat pour leur effort de construction, des maires "bâtisseurs". Trois sur les 470 dossiers retenus dans toute la France.

Il s'agit d'Elne (31 290 euros) Villeneuve-de-la-Raho (7 140 euros) et surtout la petite commune de Latour-Bas-Elne qui va recevoir près de 62 000 euros (61 950 euros)

Cette commune compte aujourd'hui 2 500 habitants, c'est 30% de plus qu'il y a 10 ans. De nombreux lotissements ont été construits.

Le maire de Latour-Bas-Elne, Pierre Rogé ne sait pas précisément pourquoi sa commune a été retenue, il n'avait fait aucune demande et ne connait pas les critères de sélection, mais il sait pourquoi sa commune attire aujourd'hui : _"Nous avons construits des logements comme sur toutes les communes du littoral, 60 à 70 logements par an. On a souhaité une urbanisation où l'on voit les Albères et le Canigou,_ exposée plein sud, des emplacements comme cela, il n'y en pas ailleurs et en plus nous avons un taux d'imposition plus faible qu'ailleurs. Les gens choisissent Latour Bas Elne pour tout cela. Quand ils arrivent chez nous on les emmène à la plage d'Argelès, on leur fait visiter le cloître d'Elne et ils croient que tout nous appartient !"

Quelque 62 000 euros d'aide pour Latour-Bas-Elne c'est la moitié de la dotation globale de fonctionnement que donne l'État chaque année à ce village des Pyrénées-Orientales.

Pierre Rogé, le maire de Latour Bas Elne