Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

eLocal.fr, un tout nouveau site internet pour consommer local sur le Grand Besançon

mardi 11 septembre 2018 à 15:20 Par Véronique Narboux, France Bleu Besançon

Imaginé par la bisontine Marine Luczac, le site eLocal.fr sera lancé à la mi-septembre 2018. Son but : vendre des produits locaux sur tout le Grand Besançon. Pour finaliser son projet, la jeune entrepreneure a lancé un financement participatif sur la plateforme MiiMOSA.

Dès la mi-septembre 2018, eLocal.fr proposera en ligne des produits locaux issus du Grand Besançon
Dès la mi-septembre 2018, eLocal.fr proposera en ligne des produits locaux issus du Grand Besançon - DR

Besançon, France

Les locavores et partisans des circuits courts devront patienter jusqu'à la mi-septembre pour acheter leur produit sur eLocal.fr. Ce tout nouveau site internet a été imaginé par Marine Luczac. La jeune entrepreneure, bisontine d'adoption, est partie de sa propre expérience : elle souhaitait consommer local mais manquait de temps pour se rendre chez les producteurs. 

Marine Luczac a donc imaginé un site de vente en ligne qui proposerait des produits alimentaires ou d'hygiène mais aussi des cosmétiques. Ces produits sont choisis chez des petits producteurs (en agriculture biologique ou raisonnée) tous installés dans un rayon maximal de 120 kilomètres autour de Besançon

Les produits commandés via eLocal.fr seront livrés sont 48 heures, à domicile ou en point relais, sur tout le territoire du Grand Besançon.

Pour boucler son projet, Marine Luczac a lancé un financement participatif sur la plateforme MiiMOSA. L'objectif est de rassembler 5.000 euros. Il reste dix jours pour la soutenir.