Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Emmanuel Macron devrait annoncer la semaine prochaine les étapes du déconfinement

-
Par , France Bleu

Emmanuel Macron devrait prendre la parole en milieu de semaine prochaine. Le chef de l'Etat annoncera les étapes et les modalités d'un "déconfinement progressif", en fonction de la situation sanitaire en France.

Emmanuel Macron devrait prendre la parole la semaine prochaine pour évoquer le déconfinement.
Emmanuel Macron devrait prendre la parole la semaine prochaine pour évoquer le déconfinement. © Maxppp - Alexandre MARCHI

Emmanuel Macron devrait s'exprimer en milieu de semaine prochaine, le chef de l'Etat détaillera alors les étapes et les modalités d'un "déconfinement progressif", a appris l'AFP de source proche du gouvernement. Mais la date et le format de cette intervention ne sont pas encore définis. 

Ce discours interviendra quelques jours avant l'échéance du 1er décembre, fixée le 28 octobre dernier par Emmanuel Macron lorsqu'il avait annoncé le reconfinement en France. 

Un déconfinement "progressif"

Selon la même source à l'AFP, le déconfinement sera en effet "progressif" pour éviter un troisième confinement. Parmi les décisions à prendre pour le gouvernement, figurent la date de réouverture des commerces non essentiels, les possibilités de déplacement et de rassemblements pendant les fêtes de fin d'année. Un "allègement" du confinement devrait aussi concerner les cérémonies religieuses.

Parmi les scénarios étudiés figurent par exemple l'instauration d'un couvre-feu avec des dérogations possibles pendant les fêtes. Concernant les petits commerces, le Premier ministre n'exclut pas une réouverture dès le 27 novembre, une mesure réclamée par les fédérations de commerçants. La décision sera prise "la semaine prochaine", a indiqué le porte-parole du gouvernement ce mardi.

Mais Jean Castex prévient : "Des dispositions de freinage", c'est-à-dire des mesures de restriction, "perdureront" après le reconfinement. Un nouveau conseil de défense sanitaire doit se tenir ce mercredi à l'Elysée pour faire le point de la situation. Ce mardi, la France passé la barre des deux millions de cas confirmés de coronavirus. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess