Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Emmanuel, prêtre et marié, voudrait que l'Église permette à ses pasteurs de choisir ou pas le célibat

-
Par , France Bleu Isère

Emmanuel Binder a été prêtre durant 8 ans avant de se marier en 2003. Devenu cuisinier pour la Banque alimentaire de l'Isère, il voudrait que l'Église évolue et laisse ses prêtres libres de faire vœu de célibat ou pas. Cela lui éviterait les scandales pédophiles et sexuels.

Emmanuel, prêtre, marié et cuisinier des pauvres
Emmanuel, prêtre, marié et cuisinier des pauvres © Radio France - Véronique Pueyo

Grenoble, France

Il s'appelle Emmanuel Binder. Ce chef cuisinier de 53 ans officie au restaurant "Trois étoiles solidaires" de la banque alimentaire de l’Isère. C'est-à-dire qu'avec l'aide de bénévoles, et grâce aux invendus que leur donnent les grandes surfaces, ils préparent des repas équilibrés, conditionnés sous forme de barquettes, que les plus démunis peuvent ensuite réchauffer et manger.

Il a été ordonné prêtre dans la Drôme en 1994. Il a exercé son ministère jusqu'en 2002, avant de choisir de se marier civilement avec Sophie, sa compagne, qu'il avait rencontrée dans une chorale.

Marié et toujours prêtre

Pour autant, comme personne ne peut l'y contraindre, il a refusé de demander au Vatican sa "reconduction à l’état laïc", comme on dit dans l’Église. En clair, il n'est pas "défroqué" et continue de célébrer, quand on le lui demande, des messes privées dans l'intimité familiale ou amicale. Simplement, il n'a plus de paroisse à s'occuper mais il a toujours la foi en Dieu et il aime toujours "son Église", comme il le confesse.

Il a voulu témoigner de son chemin atypique, pour faire avancer l’Église. Car, pour lui, les prêtres devraient pouvoir choisir entre vivre leur célibat en pleine acceptation ou choisir de se marier tout en restant prêtre, comme cela existe dans les autres religions du Livre. 

Choisir de rester célibataire ou de se marier pour lutter contre les dérives sexuelles

Cela éviterait les scandales de pédophilie que l’Église catholique connait aujourd'hui :"Quand des prêtres comme moi décident de vivre au grand jour avec une compagne ou un compagnon, l'Église nous dit de quitter l'Institution. Mais quand des prêtres sont pédophiles, on les déplace. C’est inacceptable ! Cela revient à dire que ce que l'on fait nous, en vivant notre amour, c'est plus grave que d'abuser sexuellement des enfants et de détruire leurs vies !"

Et il ajoute : "Quand je me suis marié civilement, avec ma compagne, devant nos 200 invités, avant nous avons fait une célébration et on a demandé pardon pour avoir rompu ce vœu de célibat que j'avais fait en étant ordonné prêtre. Mais les évêques qui ont "couvert" les agissements de prêtres pédophiles, feront-ils un jour leur mea culpa?"

Toujours fidèle à Dieu

Emmanuel continue de vivre sa foi, en organisant des voyages en Israël pour faire découvrir aux autres la Bible et l'histoire de Jésus, là où il a vécu ou en partageant l’Évangile avec d'autres couples. 

Il lui arrive aussi de célébrer la messe : "Jusqu'à ma mort, je resterai consacré à Dieu. Et donc, si je prends du pain et que je dis les paroles consécratoires, le pain serait vraiment la présence du corps du Christ."

Pourquoi déplace-t-on les prêtres pédophiles, alors qu'on dégage les prêtres mariés ? - Emmanuel

C'est au 12e siècle que l’Église catholique a imposé le célibat aux prêtres. Ce vœu qu'il a rompu, Emmanuel l'assume au grand jour mais voudrait que l’Église cesse de fermer les yeux sur ces prêtres qui, eux, vivent leur vie de couple, dans le secret :" Il faut que l'Église cesse d'être hypocrite. Elle connait ces situations, ces prêtres qui vivent cachés avec une compagne ou un compagnon. Elle devrait leur demander de choisir. La vérité rend libre ! Car sinon, quel exemple donne-t-on aux fidèles, en faisant le contraire de ce que l'on prêche ?"

Nourrir les plus pauvres

Bref, pour Emmanuel, le célibat choisi pourrait éviter les scandales pédophiles qui éclaboussent l’Église. Aujourd'hui celui qui est devenu chef-cuisinier à la banque alimentaire de l'Isère vit pleinement sa foi : "Je contribue à nourrir les plus pauvres, tout en luttant contre le gaspillage alimentaire, grâce à l'aide de bénévoles engagés."

Ecoutez le témoignage d'Emmanuel