Société

Emmaus se met à la vente en ligne dans l'Indre

Par Gaëlle Fontenit, France Bleu Berry vendredi 4 novembre 2016 à 17:52

Le site label-emmaus.com sera actif dans quelques semaines
Le site label-emmaus.com sera actif dans quelques semaines © Radio France - Gaëlle Fontenit

25 communautés Emmaüs à travers la France vont désormais mettre une partie de leurs stocks en vente sur internet. La communauté de l'Indre se prépare à relever le défi.

Une lampe-poisson un peu kitsch. Une collection de chopes à bière originales. Une balance à opium ou encore des livres médiévaux très rares. Ce sont quelques-uns des objets que s'apprête à mettre en vente sur internet la communauté Emmaüs de l'Indre.

De petits prix

"Nous avons choisi des objets qui n'auraient pas trouvé preneur dans l'Indre, explique Bénédicte Roumain, responsable de la communauté du Blanc. Il s'agit d'objets trop spécifiques, qui intéressent essentiellement des collectionneurs". Des objets mis de côté, qui ne sont donc pas exposés à la vente dans les entrepôts berrichons, mais stockés dans un fonds spécifique en vue de la mise en ligne. "L'idéal serait d'avoir un fonds de roulement d'une cinquantaine d'objets" estime Bénédicte.

Un fonds d'au moins une cinquantaine d'objets -dont cette collection de choppes à bière- sera mis en vente  - Radio France
Un fonds d'au moins une cinquantaine d'objets -dont cette collection de choppes à bière- sera mis en vente © Radio France - Gaëlle Fontenit

Le tri se fait donc dès la réception des dons. Comme pour tous les articles reçus, les compagnons d'Emmaüs les nettoient et les restaurent. Installés ensuite dans un studio improvisé, les objets destinés à la vente en ligne sont photographiés sous trois angles différents. Une notice précisant la taille et le poids ainsi qu'un descriptif est rédigée. Ensuite, l'article est mis en ligne. "Les prix sont emmaussiens, annonce Bénédicte. Ce ne sera pas destiné uniquement aux choses rares et chères."

Les objets pourront être expédiés à condition de ne pas peser plus de 30 kilos et de ne pas être trop encombrant. Sinon, il faudra venir les retirer sur place : "Nous aimerions que 90% des articles soient récupérés dans nos locaux pour respecter l'une des valeurs d'Emmaüs qui est la rencontre".

L'acheteur pourra payer en ligne, via un paiement sécurisé, et même faire un don.

Le site label-emmaus.co devrait entrer en fonction d'ici la fin de l'année.