Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Médias – People

Emotion dans le Mellois après la disparition d'Anémone

-
Par , France Bleu Poitou

Dans les Deux-Sèvres, les habitants du Mellois ont appris la nouvelle de la mort d'Anémone avec émotion. L'actrice avait une maison à Sainte-Soline et ses habitudes à Melle, notamment au Café du boulevard.

Anémone vivait à Sainte-Soline, dans le Mellois
Anémone vivait à Sainte-Soline, dans le Mellois © Maxppp -

Melle, France

Elle avait choisi de vivre à Sainte-Soline, dans le Mellois, il y a une quinzaine d'années. Anémone, décédée ce mardi à l'âge de 68 ans, était bien connue dans cette partie des Deux-Sèvres. La comédienne avait acheté une maison dans cette petite commune parce qu'une de ses amies habitait dans le coin. La comédienne ne supportait plus la vie parisienne et le milieu du show-biz. Elle recherchait la discrétion et la tranquillité.

"Pour celui qui ne la connaissait pas, ça pouvait faire un peu la mémé acariâtre. Pour nous, c'était Anémone, une copine, Sylvain Griffault, du café du Boulevard

Anémone avait notamment ses habitudes au Café du boulevard, à Melle. Elle y venait souvent après le déjeuner. "Elle épluchait la presse politique et la presse de son métier Point de Vue, Paris Match. C'était quelqu'un de conviction", raconte Sylvain Griffault, l'un des gérants de l'établissement. "Pour celui qui ne la connaissait pas, ça pouvait faire un peu la mémé acariâtre, qui est dans le coin derrière son journal et qui n'a pas trop envie d'être abordée. Pour nous c'était Anémone, une copine", sourit-il avec émotion.

Pour moi Anémone c'était la femme qui habitait le coin, plus que l'actrice de cinéma", Jackie 

"Ça va faire un vide", lâche Jackie Marboeuf, qui tient une boutique de déco à Melle. Jackie repense à ses discussions avec la comédienne."Elle connaissait tout des rois et des reines. Mais après paradoxalement, on passait dans des choses beaucoup moins drôles. Elle était très préoccupée de la planète, de la souffrance des gens. C'était des grands écarts, mais c'était Anémone. Elle va me manquer, elle va nous manquer dans le Mellois".