Société

Emploi : Pauline, recrutée à Bordeaux pour les fêtes

Par Mélanie Juvé, France Bleu Gironde mardi 27 décembre 2016 à 4:00

Pauline a été embauchée comme vendeuse en prévision des fêtes.
Pauline a été embauchée comme vendeuse en prévision des fêtes. © Radio France - Mélanie Juvé

Alors que les chiffres du chômage sont en baisse depuis trois mois consécutifs en France, la période des fêtes est propice au recrutement de courte durée. Pauline en fait partie, elle est vendeuse dans un magasin de jouets à Bordeaux. En CDD, elle va être prolongée pour préparer les soldes.

Dans ce magasin rue des Trois-Conils à Bordeaux, le travail ne manque pas pour Pauline, même après Noël. "On connaît les premières plaintes de retours de jouets ! raconte-t-elle. Notamment des clients qui râlent parce que les piles ne marchent pas par exemple, mais on sait que ça arrive...". A la caisse, elle continue de vendre des jouets "pour les personnes qui font un deuxième Noël cette semaine avec les familles éloignées".

"Je suis tombée au bon moment au bon endroit". — Pauline

La jeune femme de 23 ans, qui a été embauchée à la mi-octobre en prévision des fêtes, va rester deux semaines de plus pour prêter main forte avant les soldes. Pour cette ancienne travailleuse familiale, la reconversion est inattendue : "J'ai dû arrêter pour maladie et je n'ai pas pu reprendre. Je me suis retrouvée dans la vente par hasard. On va dire que je suis tombée au bon moment au bon endroit."

Quatre personnes recrutées pour Noël

Pourtant Pauline trouve des similitudes avec son ancien travail. "L'avantage quand on a travaillé auprès des enfants dans le social, et de leur vendre des jouets ici, c'est qu'on sait quoi vendre et à qui, affirme-t-elle. J'aime le contact humain, et dans la vente je l'ai quand même. Pour la restauration par exemple, c'est quelque chose que j'aurais moins eu. C'est pour ça que j'apprécie de rester en CDD ici."

L'enseigne a recruté quatre personnes de plus pour le rush de Noel, soit le double de leur effectif. Pauline est la seule employée à avoir été prolongée. Même si elle ne souhaite pas rester à long terme, elle espère garder son poste de vendeuse encore quelques mois.

A LIRE AUSSI

Le chômage baisse en novembre pour le troisième mois de suite, du jamais vu depuis 2008