Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Emploi : une initiative permet à des jeunes girondins de devenir auto-entrepreneurs l'été

lundi 7 août 2017 à 4:00 Par Mélanie Juvé, France Bleu Gironde

Trouver un job d'été peut être compliqué pour les jeunes, surtout mineurs. Au Bouscat-Eysines, la Coopérative Jeunesse de Services permet à une quinzaine de jeunes entre 16 et 18 ans de devenir leur propre patron en été. Ils sont formés et proposent ensuite leurs services, contre rémunération.

A 16 ans Sarah (à gauche) est devenue son propre patron cet été
A 16 ans Sarah (à gauche) est devenue son propre patron cet été © Radio France - Mélanie Juvé

Gironde, France

Dénicher un job d'été peut être une vraie galère pour les jeunes, surtout mineurs ! A Eysines et au Bouscat près de Bordeaux, une initiative s'est lancée cette année : la Coopérative Jeunesse de Services. Elle réunit 14 jeunes âgés de 16 à 18 ans, issus pour la plupart de quartiers classés prioritaires. Ils deviennent auto-entrepreneurs en juillet et août et proposent leurs services. Jardinage, cuisine, cours de langue, baby-sitting... Ils sont rémunérés et se déplacent dans toute la métropole bordelaise.

De l'argent de poche et des responsabilités

Ils proposent aussi des déménagements légers, comme cette _"cabane de partage" dans la résidence du Champ de Course au Bouscat. Un lieu d'échange de vêtements et d'objets qui doit être désinsectisé puis réaménagé. "Déjà, ça me fait un peu d'argent de poche, explique Sarah, 16 ans. C'est une bonne opportunité ! Et puis j'aide aussi les gens."_

Les jeunes proposent des déménagements légers, comme cette "cabane de partage" dans une résidence au Bouscat. - Radio France
Les jeunes proposent des déménagements légers, comme cette "cabane de partage" dans une résidence au Bouscat. © Radio France - Mélanie Juvé

Plus que de se faire un petit salaire (entre 500 et 600€ à la fin de l'été), les jeunes obtiennent surtout des responsabilités en devenant leurs propres patrons."Il y a pas mal de comptabilité, de marketing et il faut prendre en compte tout ce qui est juridique, explique Antoine, 19 ans. C'est aussi beaucoup d'investissement personnel, car le soir quand on rentre en qu'on est son propre patron on doit finir certaines choses."

Colo-entrepreneuriale

Lors de leurs missions, les jeunes sont encadrés par des animateurs. "C'est une sorte de colo entrepreneuriale, explique Jordan Boissières-Navarro, animateur de la Coopérative Jeunesse de Services. _On forme les jeunes à la gestion de l'entreprise, puis ce sont eux qui vont chercher les contrats. Ils font les devis, s'organisent avec les clients... Au-delà de l'aspect financier il y a un état d'esprit de partage, d'entreprise , de coopération. On apprend un certain nombre de choses qu'on ne peut pas apprendre à l'école."_60% des jeunes de laCoopérative Jeunesse de Services sont issus de quartiers prioritaires comme le Grand Caillou à Eysines, la Benauge ou les Aubiers à Bordeaux.