Société

En 2015, moins d'un foyer fiscal girondin sur deux paiera des impôts

France Bleu Gironde mardi 28 avril 2015 à 16:20

59% des contribuables girondins préfèrent remplir leur déclaration à la main
59% des contribuables girondins préfèrent remplir leur déclaration à la main © Radio France

La campagne de déclaration des revenus a débuté le 14 avril dernier. En Gironde, les internautes ont jusqu'au 2 juin pour la remplir, ceux qui préfèrent le papier jusqu'au 18 mai. Avec les différentes dispositions en faveur des ménages modestes, nous allons passé cette année sous le seuil des 50% de foyers imposables dans notre département.

Il y a deux ans, six foyers girondins sur dix participaient à l'effort fiscal général. Cette année, ils seront moins de la moitié : c'est l'effet suppression de la premiere tranche. 200.000 ménages girondins sont concernés en plus des 417.000 déjà non imposables.

Le seuil à partir duquel un foyer est exonéré d'impôts a été abaissé . Auparavant, un célibataire payait des impôts à partir de 12.353 euros de revenus annuels nets, cette limite passe à 13.958 euros. Pour un couple marié avec deux enfants, pas d'impôts cette année s'il gagne moins de 35.967 euros nets (contre 24.933 euros).

De la même façon, les foyers les moins aisés et imposables donneront moins que l'an dernie r. En 2014, un couple de retraités ayant gagné 33.700 euros en 2013 a payé 1.547 euros au services fiscaux, il ne paiera que 1.196 euros cette fois.

Autre exemple, un couple marié avec trois enfants avec 50.500 euros de revenus annuels nets. L'an passé il aurait déboursé 1.176 euros en faveur du Trésor Public. Cette année, grâce aux dispositions en faveur des familles, ce couple sera... exonéré d'impôts!

 

La Direction des Finances Publiques de la Gironde a perçu 1.7 milliards d'euros via l'impôt sur le revenu en 2014

En Gironde, 41% des déclarations de revenus ont été effectuées l'an dernier sur Internet contre 36% au niveau national.

Je veux faire ma déclaration en ligneJe veux en savoir plus sur le crédit d'impôt transition énergétique

Certains se souviennent l'an passé du coup de massue fiscal ils appréhendent le chiffre qu'ils vont voir cette année