Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Retour sur 2020 en Savoie et Haute-Savoie

En 2020, un chef d'entreprise d'Annecy s'engage comme aide-soignant dans un hôpital parisien

-
Par , France Bleu Pays de Savoie

Ils ont fait l'actualité dans les Pays de Savoie : en mars 2020, aux premiers jours de l'afflux de malades de la Covid-19 dans les services de réanimation, le directeur d'une salle d'escape game à Annecy, Osman Benadda, part en renfort dans les hôpitaux parisiens. Il y est resté huit mois.

En 2020, un chef d'entreprise d'Annecy s'engage comme aide-soignant dans un hôpital parisien
En 2020, un chef d'entreprise d'Annecy s'engage comme aide-soignant dans un hôpital parisien - Osman Benadda

A 56 ans, Osman Benadda présente les traits fatigués, mais le regard apaisé, d'un homme qui vient de vivre une expérience aussi douloureuse qu'enrichissante. Dès les prémices du confinement, de la crise sanitaire, et de la saturation des services de réanimation, l'ancien aide-soignant reconverti dans les loisirs, où il dirige la salle d'escape game "La Clé des Champs" à Annecy (Haute-Savoie), renoue sans hésitation avec son premier métier. 

D'un clic de souris, il s'inscrit sur la plateforme numérique de l'Assistance Publique Hôpitaux de Paris (APHP). Le lendemain, il commence son service de nuit à l'hôpital Saint-Antoine. Le premier d'une très longue série, puisque Osman Benadda va travailler huit mois dans ce service de réanimation parisien.

Ecoutez Osman BENADDA revenir sur son expérience d'aide-soignant en pleine épidémie de Covid-19

"J'étais préparé à soigner mais pas à la mort"

De cet engagement, Osman Benadda dit aujourd'hui : c'était une belle expérience". "Il y avait entre nous une solidarité énorme. J'ai eu des moments douloureux car en tant que soignants nous sommes prêts à soigner, mais pas préparés à la mort. Les patients entendaient mourir les autres patients, et nous disaient 'c'est quand notre tour ?' Si c'était à refaire, je le referais. C'est ma plus belle expérience humaine professionnelle."

Choix de la station

À venir dansDanssecondess