Société

En 2022, 100% des Héraultais auront accès au très haut débit

Par Sébastien Garnier, France Bleu Hérault mercredi 5 octobre 2016 à 16:35

La majorité des Héraultais bénéficieront de la fibre optique d'ici 2022
La majorité des Héraultais bénéficieront de la fibre optique d'ici 2022 © Getty

Le président du conseil départemental de l'Hérault Kléber Mesquida a annoncé ce mercredi le lancement des travaux du très haut débit pour début 2017. Ils vont coûter 300 millions d'euros. L'État vient de donner son accord pour y participer. D'ici cinq ans, tous les habitants seront raccordés.

L'objectif du département est de desservir 100% de la population en très haut débit d'ici 2022, dont 93% minimum raccordés via la fibre optique avec un niveau de service de 100 Mb/s minimum. Quant aux 7% des Héraultais restant, notamment ceux qui vivent dans les secteurs isolés, ils seront desservis par des solutions évolutives (satellite, réseaux hertziens terrestres...).

L'objectif de 93% est élevé puisqu'il est de 69% en Gironde, 88% en Haute Garonne ou 78% en Loire Atlantique, départements comparables.

"Ce projet favorisera les communes rurales qui sont en dehors des bassins économiques en renforçant leur attractivité." (Jean-Louis Lafaurie maire d'Hérépian et vice-président de la Communauté de communes du Grand Orb)

Réduire la fracture numérique entre littoral et arrière pays

Le littoral, soit 57 communes où se concentrent les deux-tiers de la population, est ciblé par l'opérateur Orange qui, certain de rentabiliser son investissement, a pour objectif d'y déployer la fibre optique d'ici à 2022.

Le département souhaite s'occuper des habitants des 300 autres communes. C'est "une question d'équité" selon Kléber Mesquida, le président du conseil départemental.

Les travaux vont commencer début 2017, c'est un chantier long et complexe en raison du relief héraultais. En 2018, les premiers foyers seront raccordables à la fibre optique. En parallèle, les collèges, les établissements de santé, les mairies et les entreprises le seront également.

Enfin, entre 2019 et 2022, "50 000 foyers et entreprises sont raccordables chaque année à la fibre". Et, en 2022, c'est tout le département qui sera desservi "équitablement" en très haut débit. La fracture numérique aura enfin été réduite.

Kléber Mesquida président du conseil départemental de l'Hérault

Un projet à 300 millions d'euros

Sur un budget total estimé aux environs de 300 millions d'euros, la contribution du département de l'Hérault sera comprise entre 60 et 120 millions d'euros.

L'État, via le Premier ministre, vient de formaliser son accord de principe pour participer au projet à hauteur de 57,6 millions d'euros. La région Occitanie apportera de son côté 20 millions d'euros. Le reste sera versé par l'Europe et les financements privés.

En outre le chantier du THD estime favoriser 400 créations d'emploi.

Un accès à internet performant

Un réseau très haut débit est un réseau d'accès à Internet qui permet d'envoyer et de recevoir un grand nombre de données (documents, photos, vidéos, etc.) dans un temps court. Cet accès à Internet est considéré à "très haut débit" dès que le débit est supérieur à 30 Mégabits par seconde.

Le terme de débit désigne la quantité d’informations qu’un réseau permet de transférer en un temps donné. Il est exprimé en "bit", une unité de mesure de la quantité de données susceptible de circuler dans un réseau : en kilobits, mégabits ou gigabits selon le niveau du débit. Plus le débit est élevé, plus la vitesse de téléchargement des données (documents, vidéos, musiques, etc.) est rapide.

"Notre clinique spécialisée dans la chirurgie de l'oreille est raccordée depuis deux ans en fibre optique. Ça nous sert principalement à la formation et à la chirurgie en direct. L'intérêt, c'est de passer en haute définition notamment pour la qualité des vidéos. C'est très important en microchirurgie . La chirurgie à distance devient possible." (Dr Robert Vincent, clinique Jean Causse à Colombiers)

Partager sur :