Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

En 2050, la Nouvelle-Aquitaine sera la 2e région la plus vieille de France

L’INSEE, l’institut national de la statistique, dévoilait ce jeudi ses projections pour 2050. Résultats : on s’attend à beaucoup plus de seniors qu’aujourd’hui : 900.000 de plus. Les ¾ auraient 75 ans ou plus.

De nombreux seniors devraient notamment être installés sur les départements du littoral.
De nombreux seniors devraient notamment être installés sur les départements du littoral. © Maxppp -

La Nouvelle-Aquitaine est déjà l'une des régions les plus vieilles de France, en troisième position derrière la Corse et Provence-Alpes-Côte d'Azur. Mais l'INSEE prévoit qu'elle pourrait passer en 2e position en 2050. "Du fait du vieillissement de la population, du gain d'espérance de vie et de son attractivité, la région va poursuivre son avantage par rapport aux autres. Les départements littoraux continuent et vont continuer à accueillir des personnes qui vont vieillir ici", explique Patrick Hernandez, chef du service études et diffusion de l’INSEE en Nouvelle-Aquitaine.

Deux vieux pour un jeune

Certains départements seront plus touchés que d'autres par ce vieillissement. En proportion, on voit que la Dordogne, la Creuse et la Corrèze verront le nombre de têtes blanches exploser, sans pour autant compenser par de la jeunesse : il y aura deux seniors pour un jeune de moins de 20 ans dans ces trois départements. Ils seront, en 2050, parmi les cinq départements les plus âgés. A chaque fois, on retrouve le même phénomène, souligne Patrick Hernandez : "un afflux moindre de population jeune, en revanche, un afflux important de personnes à la retraite ou sur le point de partir à la retraite. Et d'autre part un départ des jeunes qui partent poursuivre leur études ou rechercher de l'emploi ailleurs."

►►► LIRE AUSSI | Dordogne : En 2050 près de 40% des Périgourdins auront plus de 65 ans

Le pourcentage de seniors par département en Nouvelle-Aquitaine
Le pourcentage de seniors par département en Nouvelle-Aquitaine © Radio France - Oanna Favennec

Partout, les seniors seront plus nombreux que les jeunes. Car globalement, la région pourrait gagner environ un million de nouveaux habitants, dont 900.000 personnes âgées, voire très âgées (trois sur quatre auront plus de 75 ans). En Charente-Maritime, Dordogne, Creuse et Corrèze, le pourcentage de plus de 65 ans sera supérieur à 35% en 2050. Forts de leurs universités de Bordeaux et Poitiers, la Gironde et la Vienne sont placées en dernière position dans ce classement.

Un Néo-Aquitain sur trois en Gironde

En revanche, en terme de chiffres bruts, c'est en Gironde que l'augmentation du nombre de seniors sera la plus marquée : 240.000 personnes entre 2013 et 2050. La Gironde a également ceci de particulier qu'elle accueillera en 2050 un Néo-Aquitain sur trois (29% contre 26% en 2013). C'est également le département où le solde naturel (la différence entre le nombre de décès et le nombre de naissance) devrait être le plus positif.

La croissance annuelle moyenne entre 2013 et 2050 (en %) en Nouvelle-Aquitaine
La croissance annuelle moyenne entre 2013 et 2050 (en %) en Nouvelle-Aquitaine © Radio France - Oanna Favennec

Un point sur la méthode utilisée

L'INSEE présente ce jeudi des projections des tendances passées. C'est à dire que l'institut se sert de données en matière de migration sur les mouvements observés en 2012 et 2013, de fécondité et de mortalité selon les naissances et les décès constatés entre 2013 et 2016. Il inclue l'augmentation attendue de l'espérance de vie (90,3 ans et 86,8 ans en 2050 contre 85 ans et 78,7 ans en 2013). L'Insee produit alors trois scénarios et présente le scénario central. Ces projections ne sont pas des prévisions, car les hypothèses ne sont pas probabilisées. En outre, des événements attendus comme l'arrivée de la LGV Paris-Bordeaux ne sont pas non plus pris en compte.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess