Société

Une famille bretonne accueille, chez elle, une migrante congolaise

Par Brigitte Hug, France Bleu Armorique et France Bleu Breizh Izel jeudi 22 décembre 2016 à 15:31

Béatrice Rozé et Lydia: "Que du bonheur!"
Béatrice Rozé et Lydia: "Que du bonheur!" © Radio France - Brigitte Hug

La famille Rozé accueille, depuis un mois et demi, dans leur maison de Guichen une Congolaise, demandeuse d'asile. Ils ont été mis en contact par l'association Un Toit c'est Un Droit.

La famille Rozé est installée dans une grande maison dans le village de Pont Réan. Trois de leurs enfants ont quitté le nid. Les parents Béatrice et Jean Marc avaient une chambre disponible. Sensibilisés depuis longtemps au sort des migrants, ils ont contacté l' association Un Toit c'est Un Droit et le Secours Populaire. "Mon père a vécu l'exode, il a vécu cette situation où on perd tout, où on est à la merci de la générosité des gens. Il est important de montrer sa solidarité.", explique le père. Leur proposition tombait à pic. Ballottée de foyers en foyers depuis son arrivée à Rennes en juillet, Lydia, une congolaise de 25 ans, était à la rue depuis une semaine.

Lydia: "J'ai trouvé une famille!"

Le premier contact a été le bon! "C'était comme si on se connaissait depuis toujours!" s'enthousiasme la jeune femme. Elle s'est installée dès le lendemain. Lydia a sa chambre meublée, sa télé et partage une salle de bains avec les autres enfants. "On partage aussi la cuisine, les pièces communes et cela se passe tellement bien que nous prenons tous les repas ensemble.", ajoute Béatrice.

C'est une grande richesse pour nous!

Autour de la table, il y a Lydia, Béatrice et Jean Marc, la jeune fille au pair vietnamienne et la petite dernière de la fratrie. On échange sur les différences de culture. "C'est une grande richesse pour nous!", sourit Jean Marc. "Lydia, c'est une nouvelle enfant. La famille s'agrandit. Nous allons passés Noël ensemble.". L'homme de la maison a prévu de cuire une oie farcie. La jeune congolaise qui cuisine très bien, d'après ses hôtes, apportera sa petite touche: "Je vais faire une petite sauce à l'africaine.".

"Lydia est comme une nouvelle enfant" - Radio France
"Lydia est comme une nouvelle enfant" © Radio France - Brigittre Hug

Béatrice Rozé:" Lydia a les clés de la maison"

L' histoire de Lydia est douloureuse et elle en parle pas ou peu. Ses deux petites filles sont toujours en République Démocratique du Congo. Les Rozé espèrent faire rapidement leur connaissance. En attendant, la jeune migrante a fait une demande d'asile auprès de l' OFPRA. Pour l'heure, elle profite de cette parenthèse heureuse dans la famille guichenaise: "Le destin m'a emmenée dans cette famille pour être heureuse, pour oublier la souffrance.".