Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

En Centre-Val de Loire, la FFF va vérifier les casiers judiciaires de ses bénévoles

C'est une grande première pour le foot amateur dans notre région. Une expérience est lancée pour lutter contre les violences sexuelles. Les casiers judiciaires des bénévoles licenciés dans les clubs amateurs seront scrutés.

En Centre-Val de Loire, la FFF va vérifier les casiers judiciaires de ses bénévoles
En Centre-Val de Loire, la FFF va vérifier les casiers judiciaires de ses bénévoles © Radio France - Victor Vasseur

Centre-Val de Loire, France

L’objectif est simple : protéger les enfants des prédateurs sexuels. Cette mesure concernera les éducateurs et les entraîneurs bénévoles. Ils sont 14 500 licenciés dans la région Centre-Val de Loire. Ce sont eux qui, par exemple, transportent les enfants lors des matchs ou les entraînent.

Les districts seront chargés de faire remonter les noms des bénévoles de chaque club au ministère des sports. Les casiers judiciaires seront alors épluchés 

"C’est une mesure de précaution" justifie Antonio Texeira, le patron de la ligue du Centre Val de Loire : "C’est surtout pour rassurer nos licenciés. L’enjeu est d’identifié, parmi nos licenciés, des individus qui ont fait l’objet de condamnation et qui sont inscrits dans le fichier national des délinquants sexuels ou violents."

"Les clubs ont une responsabilité. C’est une protection pour les parents qui nous confient leurs enfants" précise Antonio Texeira.

Le rugby et le basket

Concernant le calendrier, le président de la ligue du Centre-Val de Loire ne sait pas encore quand cette mesure sera mise en place, si c’est à la fin de la saison ou après l’été. L'annonce doit être faite ce mardi 2 avril.

Les fédérations de rugby et de basket mèneront aussi cette expérimentation, mais pas forcément dans notre région.

Au district du Cher, le président Marc Terminet salut l'expérimentation. Mais il se veut l'avocat du diable, avec quelques réserves. Il craint une possible défiance de parents envers les éducateurs. Il le reconnaît : "Les parents vont se demander pourquoi les casiers judiciaires de nos bénévoles sont vérifiés. Cela peut être à double tranchant."

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu