Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

En colère, des syndicats de la police nationale organisent une opération "Zéro PV"

jeudi 7 juin 2018 à 10:30 Par Léo Sanmarty, France Bleu

Plusieurs syndicats de la police nationale appellent à une opération "zéro PV" sur l'ensemble de l'hexagone, à partir de ce jeudi. Un mouvement lancé pour dénoncer un nouveau texte réglementant le temps de travail des agents.

Opération "Zéro PV"
Opération "Zéro PV" © Maxppp - OLIVIER BOITET

L'intersyndicale de la Police Nationale a appellé ses agents à une opération "zéro PV", sur l’ensemble du territoire national et pour une durée indéterminée, à partir de ce jeudi. 

"Les secrétaires généraux d'Alliance Police nationale CFE-CGC, de Unité SGP Police FO FSMI et de l'Unsa Police-Unsa Fasmi, réunis ce jour décident à compter du jeudi 7 juin 2018 de mettre en place une opération "Zéro PV" sur l'ensemble du territoire nationale", a annoncé l'intersyndicale de la police nationale dans un communiqué, en précisant néanmoins que les infractions graves seront verbalisées.

La réforme du temps de travail dénoncée

Les syndicats de police veulent dénoncer un nouveau texte réglementant le temps de travail des policiers . Ils protestent contre la réforme du temps de travail : "Un texte qui fragilise les temps de repos de tous les personnels de la police nationale alors qu'à la base, sa vocation était de les protéger ! Un texte de régression et un dialogue social aux antipodes de ce qu'attendent les policiers ainsi que les autres corps qui composent la police nationale !", selon l'intersyndicale de la police nationale.

Après avoir refusé de siéger en comité technique le 1er juin dernier, les organisations syndicales annoncent vouloir s'adresser à tous les policiers, ce mardi 12 juin à 12h30, jour où le comité doit de nouveau se réunir.