Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

En Corse, certains patrons de bars craignent une fermeture comme à Paris

-
Par , , France Bleu RCFM

Alors que les bars de Paris et sa région ferment à leur tour ce mardi, certains commerçants corses craignent de voir des mesures similaires s'appliquer en Corse. Dans le même temps, les contrôles se poursuivent.

Bar fermé - Illustration
Bar fermé - Illustration © Maxppp - Maxppp

Les bars de Corse bientôt fermés comme à Paris et Marseille ? Pour le moment la mesure n'est pas du tout d'actualité, au vu d'une situation sanitaire plus favorable dans l'île que sur le continent. Pourtant, la décision prise dans les deux plus grandes villes de France interpelle certains commerçants insulaires comme François-Joseph Cervasio, gérant de la brasserie "Le bar des Sports" à Ajaccio. Il craint le pire si cette mesure venait à s'appliquer en Corse "_Je ne trouve pas ça normal de faire fermer les restaurants et les bars alors que les grandes surfaces peuvent rester ouvertes_. Cela pénalise beaucoup les commerces comme les nôtres, et si ça arrive chez nous, ça va être très compliqué pour la suite !"

Malgré des niveaux de contamination bien inférieurs à ceux de la Capitale pour le moment, Pascal Bozzi gérant du bar-restaurant "Le Golfe" estime que notre île n'échappera pas à une telle mesure "_Je pense que cela risque d'arriver ici_. Nous sommes une petite île, cela se propage plus vite que sur le continent. Forcément, cela va arriver chez nous".

Fermer les bars pour limiter la propagation du virus ? Loin d'être une solution pertinente selon Martine Cervasio, qui gère l'établissement le Don Quichotte dans le centre ville d'Ajaccio. "Si tout est fermé, les gens se retrouveront dans la rue et continueront à sortir entre eux, à manger entre eux. Je pense qu'il vaut mieux canaliser en mettant vingt ou trente personnes dans chaque établissement, que de lâcher des centaines de personnes dans la rue"

Les contrôles se poursuivent 

Pour l'heure, les mesures sanitaires restent les mêmes dans les établissements insulaires, et les contrôles se poursuivent "tous les jours" indiquent les services de l'Etat. Depuis le début de la crise, selon les derniers chiffres mis à notre disposition par les préfectures de Haute-Corse et de Corse-du-Sud,  trente-six établissements insulaires ont subi des fermetures administratives pour non-respect des règles sanitaires. Des fermetures qui peuvent durer de deux jours à trois semaines.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess