Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Côte-d'Or : une enquête est ouverte pour savoir si votre ville est "marchable" ?

-
Par , France Bleu Bourgogne

Le Comité départemental de la randonnée pédestre de Côte-d'Or participe à une enquête nationale consacrée aux villes "marchables". Elle vise à recueillir le ressenti des piétons sur leurs conditions de déplacement dans l'agglomération dijonnaise.

Trouvez vous que marcher dans votre ville est chose aisée ?
Trouvez vous que marcher dans votre ville est chose aisée ? © Radio France - Thomas Nougaillon

La Fédération française de la randonnée pédestre et le collectif Place aux piétons, réunissant Rue de l’avenir et 60 Millions de piétons, lancent le premier Baromètre des villes marchables. Jusqu’au 15 mars 2021, les Français sont invités à donner leur avis sur la « marchabilité » de leur commune en répondant en ligne à une série de questions regroupées en cinq thèmes : ressenti, sécurité, confort de leurs déplacements à pieds, importance accordée par la commune à ce mode de déplacement, aménagements et services spécifiques pour les piétons. 

À quoi va servir cette enquête ? 

Les réponses à cette vaste enquête permettront de mieux cerner les attentes des citoyens qui souhaitent se déplacer à pied quels que soient leur âge, la fréquence du déplacement et son motif (aller au travail, à l’école, prendre un transport en commun, faire ses courses, se promener dans la ville, ...). 

Cela doit permettre aussi aux collectivités d’améliorer leurs politiques territoriales en faveur du développement de la marche. Si la marche est un mode de déplacement déjà très utilisé (au niveau national, plus de 23% des déplacements, tous motifs confondus, sont faits à pieds, dans la métropole dijonnaise cette proportion est de 30%), il doit être encore développé et favorisé. 

La marche, bonne pour la santé et bonne pour la planète

Ce mode de déplacement est particulièrement vertueux : bénéfique à la lutte contre le changement climatique et la pollution de l‘air, il l’est aussi pour la santé individuelle en réduisant les problèmes liés au manque d’activité physique. Au moment où la ville évolue, y compris sous la pression des contraintes sanitaires comme on l’observe actuellement, le marcheur constitue la bonne échelle pour penser une ville apaisée, sûre, active, solidaire, et offrant un cadre propice à la santé de tous. 

Un futur palmarès des villes "marchables" 

Les résultats de l’enquête, accompagnés d’un palmarès national des villes marchables, seront publiés au printemps prochain. Nationalement, cette enquête bénéficie du soutien de l’ADEME, de différents ministères (sports, transition écologique, transports), et de l’appui de la Fédération des Usagers de la Bicyclette (FUB) dont le Baromètre des villes cyclables a largement inspiré la présente enquête. 

Le Comité départemental de la randonnée pédestre (CDRP 21), la Fédération Nationale des Associations d’Usagers des Transports Bourgogne-Franche-Comté (FNAUT BFC) et la représentation locale de Rue de l’avenir, invitent les habitantes et habitants de la métropole dijonnaise à participer très nombreux à cette enquête. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess