Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

En Creuse, près d'une entreprise sur deux serait impactée par le mouvement des Gilets jaunes

vendredi 8 février 2019 à 5:01 Par Clément Conte, France Bleu Creuse

La Chambre de commerce et d'industrie de la Creuse a mené une enquête auprès de plusieurs entreprises du département pour connaître l'impact du mouvement des Gilets jaunes sur les affaires. Les réponses démontrent que les industries et les commerces sont les plus touchés.

Des gilets jaunes au rond-point de l'Europe à Guéret
Des gilets jaunes au rond-point de l'Europe à Guéret © Radio France - Benjamin Billot

Guéret, France

Près d'une entreprise creusoise sur deux a été impactée par les manifestations des Gilets jaunes, chaque samedi, depuis le 17 novembre 2018. C'est l'un des résultats de l'étude basée sur un échantillon de 223 sociétés du département et menée par la Chambre de commerce et d'industrie, courant janvier. Les résultats de cette enquête ont été dévoilés ce jeudi 7 février. 

42% des entreprises interrogées estiment avoir été touchées négativement par ce mouvement social. Moins de clientèle, baisse du chiffre d'affaires, retards de livraison, retards d'expédition, absentéisme des salariés, les conséquences sont variées et dépendent du secteur d'activité.

20% de perte de chiffre d'affaires

Les commerces et les industries sont les secteurs les plus touchés. En moyenne, toutes ces entreprises ont perdu 20% de chiffre d'affaires. "Une perte difficile à rattraper puisque c'est arrivé à une période très importante pour les commerçants : noël, explique Philippe Daly, directeur général de la CCI. Aujourd'hui, les entreprises sont moins impactées." 

La deuxième partie du questionnaire porte sur les prochaines manifestations et blocages. 54 entreprises du panel ont répondu que si le mouvement se prolongeait, elles devraient prendre des mesures drastiques : licenciements, chômage partiel et  fermeture définitive pour certaines d'entre elles.