Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Le confinement en Isère après l'interview d'Edouard Philippe, quelles conséquences locales ?

- Mis à jour le -
Par , , France Bleu Isère

Le Premier ministre Edouard Philippe s'est exprimé lundi soir sur TF1, il a précisé quelques notions comme les distances maximales pour quitter son domicile, ou encore le fait que les marchés ouverts sont interdits, sauf dérogation. On verra comment tout ça se met en musique localement.

Il va falloir attendre "quelques semaines" avant de voir les terrasses retrouver des clients
Il va falloir attendre "quelques semaines" avant de voir les terrasses retrouver des clients © Radio France - Albert Sousbie

Le direct en Isère

20h30 : c'est la fin de ce direct merci de nous avoir suivi. On se retrouve demain pour notre direct quotidien sur l'actualité liée au coronavirus en Isère. On se quitte sur une belle image, rapportée par nos confrères du Monde. Un karaoké de rue dans le quartier Championnet à Grenoble qui s'est tenu samedi soir. Bonne soirée !

20h00 : un cas de coronavirus a été découvert à l'EPHAD de la Verpillière en Nord-Isère. Il s'agit d'un résident, testé la semaine dernière. Un membre du personnel avait aussi été testé. Ce mardi soir, d'autres salariés attendent des résultats après avoir été testés.

19h55 : le département de l'Isère suspend tous ses chantiers de bâtiments et travaux publics "non essentiels à la sécurité des isérois" pour assurer la sécurité des travailleurs. Cela concerne 16 chantiers de rénovation de collèges, 17 gros chantiers routiers et le déploiement de la fibre optique. 

19h20 : le Conseil scientifique juge "indispensable de prolonger le confinement" en France qui durera vraisemblablement "au moins six semaines" à compter de sa mise en place.

19h15 : des fausses annonces de vente de gels hydro-alcoolique, faux appels aux dons. Attention aux sites que vous consultez pendant le confinement. Les conseils de François-Xavier Masson, commissaire divisionnaire et membre de la Direction centrale de la police judiciaire.

19h12 : le maire de Grenoble, Eric Piolle, va demander une dérogation préfectorale pour soutenir les producteurs et commerçants des marchés de la ville, tout en assurant la sécurité sanitaire.

19h05 : le président des Brûleurs de Loups, Jacques Reboh, fait part de "sa grande tristesse" et dresse le bilan de la saison des hockeyeurs grenoblois.

18h22 : à Grenoble, le Centre Départemental de Santé reste ouvert pendant le confinement. Portrait de la chargée d'accueil, Yamina, qui assure la continuité du service public.

18h10 : le conseil sport du jour, avec Jérôme Alonzo, consultant football pour France Bleu.

18h07 : comment vaincre "l'effet pyjama" en période de confinement ? 100% Solidaire avec vous, on vous donne quelques conseils.

17h54 : un couvre-feu est instauré à Saint-Marcellin dans le Sud du département de l'Isère à partir de ce mardi soir, 21h, et jusqu'au 31 mars à 5h du matin. Pendant cette période, les habitants ont interdiction de sortir le soir entre 21h et 5h.

17h45 : la commune d'Echirolles lance son plan contre le coronavirus, "Echirolles Solidaire". Livraisons à domicile de repas, courses. Demande en préfecture du maintien de certains marchés alimentaires, numéro de soutien et d'écoute (04.76.20.99.00) ou encore accueil téléphonique pour joindre les services de la ville au 04.76.20.63.00.

16h41 : comment continuer ses études lorsqu'on est confiné chez soi ? En particulier pour ceux qui préparent une thèse. Le quotidien des thésards grenoblois est à retrouver sur le compte Instagram (H)auteurs - UGA et le #Sciencecontinues.

16h30 : le groupement hospitalier nord-Dauphiné annonce avoir recensé à la date d'hier 18 candidatures de professionnels de santé prêts à venir renforcer ses équipes. Le GHND qui a aussi reçu suite à son appel de très nombreux dons de matériel.

16h00 : après la commune de Charvieu-Chavagneux ce matin, la commune de la Verpillière, en Nord-Isère, annonce à son tour l'instauration d'un couvre-feu de 22 heures à 5 heures du matin sur le territoire communal.

15h50 : une des mesures annoncées hier par le Premier ministre Edouard Philippe, l'annulation des marchés. Exemple à Vienne où le maire, Thierry Kovacs, demande à ce que les producteurs puissent vendre directement chez eux.

15h45 : la Croix-Rouge lance un numéro national d'appel d'urgence pour les personnes vulnérables et en incapacité de se déplacer, leur permettant d’être livrées à domicile pour les produits de première nécessité (alimentaire, hygiène, médicaments). Ouvert 7j/7 de 8h à 20h : 09 70 28 30 00.

15h31 : le réseau d'entreprise de collecte de vêtements, Le Relais, appelle les Français à ne plus déposer de textile dans leurs bennes et à respecter les consignes de confinement.

15h26 : les athlètes isérois réagissent au report des Jeux Olympiques d'été de Tokyo à 2021. "On l'attendait comme les enfants attendent Noël, mais c'est plus sage pour la santé" explique Mélina Robert-Michon, médaillée d'argent au lancer de disque aux JO 2016 de Rio et invitée de France Bleu Isère demain à 7h20. Toutes les réactions des sportifs du département sont à retrouver dans cet article.

15h17 : une psychologue clinicienne, résidente à Saint Pierre de Chartreuse, propose aux habitants de la commune une consultation psychologique à titre bénévole. Nathalie Tissot est joignable tous les jours par mail (tissotnathalie@me.com) ou par téléphone aux numéros suivants : 04.76.89.19.16 - 06.84.12.73.06.

15h00 : malgré les dernières décisions du gouvernement, la mission locale de Grenoble continue ses activités d'accompagnement des jeunes. Tous les rendez-vous physiques sont remplacés par des entretiens téléphoniques. Une permanence numérique a aussi été ouverte. "Il est assez inédit d’exercer notre métier dans ces conditions mais c’est un défi que nous allons relever : maintenir le lien avec les jeunes que nous accompagnons et les partenaires avec qui nous collaborons" dit la direction dans un communiqué.

14h53 : la CCI du Nord-Isère ouvre une enquête flash pour les entreprises ayant une activité impactée par la crise du coronavirus. 

14h30. Attrapé au vol sur le fil twitter des supporteurs des Brûleurs de Loups, nouvel hommage au co-créateur d'Astérix :

13h56 : Nicolas Rouvière, maître de conférence en littérature à l'université Grenoble Alpes et critique de bandes dessinées réagit au décès d'Albert Uderzo. Ce spécialiste d'Astérix, auteur "d'Astérix, ou la parodie des identités" et "le complexe d'Obélix", souhaite se souvenir de "l'oeuvre considérable de l'auteur dont le départ est un choc pour tout le monde". Il insiste aussi sur l'importance du duo qu'il formait avec René Goscinny, "celui qui lui a fait découvrir les bandes dessinées comiques américaines qui inspireront les travaux".

13h10. L'annonce de la mort d'Albert Uderzo fait même réagir le mouvement olympique, y compris à Grenoble et en Isère. Témoin, ce tweet du compte Génération2024 GRENOBLE.

12h50. On se posait la question des marchés en Isère, la ville de Vienne apporte une réponse la concernant : les marchés viennois sont tous fermés jusqu'à nouvel ordre. "Jusqu’à l’intervention du Premier ministre hier soir, les marchés ouverts étaient autorisés en France. Ils étaient même conseillés par le gouvernement, pour permettre à la population de s’approvisionner en produits frais et aux producteurs locaux d’écouler leurs marchandises. C’est dans ce cadre que nous avions maintenu les marchés de Vienne, en prenant toutes les précautions, en réorganisant les stands, pour respecter et faire respecter les gestes barrières. Suite à l’intervention du Premier ministre hier soir, les marchés sont dorénavant interdits. Les dérogations ne sont accordées que pour les communes éloignées des commerces permettant à la population de s’approvisionner. Dans ces conditions, la Ville de Vienne n’a pas pu obtenir de dérogation pour maintenir ses marchés. Ceux-ci sont donc annulés à compter de ce jour et jusqu’à ce que le gouvernement donne de nouvelles consignes.

12h30. Alain Carignon, deuxième derrière Éric Piolle au premier tour des élections municipales à Grenoble demande, étant donné la crise du Coronavirus, une gratuité des transports publics pour les équipes médicales : "Dans le cadre du rassemblement et de l’union pour faire face à ce fléau qui nous menace et suite à la téléconférence de presse d’Éric Piolle  je demande que la continuité des gratuités des transports en communs soit assurée pour tous ces héros du quotidien qui sortent de chez eux chaque jour pour assurer les services au plus grand nombre en particulier évidemment les professionnels de santé. En effet Laurent Wauquiez pour la Région et Jean-Pierre Barbier pour le département assurent la gratuité des transports a minima à tous les auxiliaires de la santé publique".

11h20. Face à l’épidémie du Coronavirus Covid-19, le Gouvernement a mis en place des mesures immédiates de soutien aux entreprises, la Préfecture de l'Isère les détaille :

1. Délais de paiement d’échéances sociales et/ou fiscales (URSSAF, impôts directs) ;

2. Remises d’impôts directs pouvant être décidées dans le cadre d'un examen individualisé des demandes ;

3. Report du paiement des loyers, des factures d'eau, de gaz et d’électricité pour les plus petites entreprises en difficulté ;

4. Aide de 1 500 euros pour les plus petites entreprises, les indépendants et microentreprises des secteurs les plus touchés ;

5. Mobilisation de l’État à hauteur de 300 milliards d’euros pour garantir des lignes de trésorerie bancaires dont les entreprises pourraient avoir besoin à cause de l’épidémie ;

6. Soutien de l’État et de la Banque de France (médiation du crédit) pour négocier avec sa banque un rééchelonnement des crédits bancaires ;

7. Maintien de l’emploi dans les entreprises par le dispositif de chômage partiel simplifié et renforcé ;

8. Appui au traitement d’un conflit avec des clients ou fournisseurs par le Médiateur des entreprises ;

9. Marchés publics : les pénalités de retard ne seront pas appliquées ;

Pour être accompagnés dans vos démarches, vous pouvez contacter les chambres consulaires :

- CCI de Grenoble : covid19@grenoble.cci.fr ou 04 76 28 28 90

- CCI Nord Isère : infos@nord-isere.cci.fr ou 04 74 95 24 00

- CMA de l’Isère : 04 76 70 82 09

- La Chambre d’agriculture : secr.general@isere.chambagri.fr ou 04.76.20.68.68

11h18. En Chartreuse, il sort ses skis de randonnée pour aller chercher un stock de gel et l'offrir à des soignants. C'est la belle initiative qu'a eu Sébastien Roux, propriétaire de l'Auberge du Charmant Som, à Saint-Pierre-de-Chartreuse. Il a demandé une autorisation spéciale au maire pour aller chercher quelques stocks de matériel hygiénique à 1600 mètres d'altitude. "Ça me trottait pas mal dans la tête cette histoire" explique-t-il. "J'ai trouvé sept litres de gel hydroalcoolique ce qui en ce moment est un véritable trésor, il y avait également 1400 paires de gants jetables et quelques masques", détaille le patron. Et n'allez pas croire que la descente à ski fut une partie de plaisir : "la neige était très mauvaise et mon sac pesait 20 kilos !" 

Sébastien Roux
Sébastien Roux - DR

10h20. Nouvelle initiative de l'Église Catholique. "Les évêques de France invitent l'ensemble des Français, catholiques ou non, croyants ou non, à effectuer un geste symbolique commun demain mercredi 25 mars, en la Fête de l'Annonciation : déposer une bougie sur sa fenêtre au moment où les cloches de toutes les églises et des cathédrales sonneront, à 19h30. Une initiative qui sera donc relayée dans toutes les églises de l’Isère. Ce geste sera un symbole pour marquer la communion de pensée et de prière avec les défunts, les malades et leurs proches, ainsi qu'avec tous les soignants et tous ceux qui rendent possible la vie de notre pays."

9h50. Comme dans d'autres établissements hospitaliers, celui de Bourgoin-Jallieu poste sur sa page Facebook une invitation à respecter les mesures de confinement. Une photo de plusieurs soignants avec entre les mains une pancarte "restez chez vous" a été publiée.

9h15. Manu Dibango, célèbre chanteur et saxophoniste, est mort à l'âge de 86 ans du coronavirus. Il s'est produit à plusieurs reprises au festival Jazz à Vienne. La dernière fois, c'était en juillet dernier. Les organisateurs du festival lui rendent hommage: "nous n'oublierons jamais sa bonne humeur, sa gentillesse et ses éclats de rire légendaires. Repose en paix Papy Groove."

9h05. Au cœur d'un terrible dilemme, les entreprises du bâtiment continue de s'interroger et naviguent à vue. Honorer les contrats au prix d'une mise en danger ? La fédération communique une position simple ce matin : attendre un guide claire des bonnes pratiques. Suite aux multiples alertes de la profession relatives aux difficultés rencontrées par les entreprises pour assurer la sécurité des salariés sur les chantiers, des discussions ont été menées entre le gouvernement, la FFB, la CAPEB et la FNTP. Ce samedi 21 mars, le gouvernement et les organisations professionnelles du BTP se sont accordés sur plusieurs principes permettant d'encadrer une reprise sécurisée de l'activité. La première décision est la conception d'un guide de recommandations et de bonne mise en œuvre des gestes barrières professionnels par l'OPPBTP. Ce guide, destiné aux entreprises, sera préalablement soumis à la validation du ministère des Solidarités et de la Santé et du Ministère du Travail.

8h50. Retour sur le dernier bilan en date de l'ARS Auvergne Rhône Alpes : lundi, l'Agence Régionale de santé confirmait trois décès en Isère au total. Le détail dans cet article.

8h30. Un premier couvre-feu dans le Nord-Isère, il est instauré à Charvieu-Chavagneux. Le maire Gérard Dezempte a décidé qu'il n'y aurait plus personne dans les rues entre 22h et 5h du matin. 

(illustration)
(illustration) © Maxppp - -

7h50. L'infectiologue Olivier Epaulard, du CHU de Grenoble-Alpes, réagit à l'interview d'Edouard Philippe lundi soir sur TF1 "Les applaudissements, oui, ça touche le personnel. Le fait de voir que la population soutient le personnel, c'est encourageant. On a de la chance d'avoir ce décalage dans le nombre de cas [par rapport à l'Italie par exemple] de n'avoir pas été touchés par la grande vague. Si le confinement est bien respecté, on peut ne pas être trop fortement touché. Je ne suis pas vraiment sûr que sortir pour aller faire son footing est vraiment indispensable. Et mieux que les applaudissements, tout le monde doit rester chez soi. Évidemment, l'équilibre est difficile à trouver pour le gouvernement. Les gens ont besoin d'aller acheter leur pain, leur nourriture".

7h20. Le président du département, Jean-Pierre Barbier, explique ce que le conseil départemental met en place. 42.000 nouveaux masques seront distribués par le département de l'Isère. "Sur les distributions de masques, on essaye d'équiper tout le personnel qui est au contact des personnes âgées et de celles qui ont besoin de soins à domicile. Nous avions des stocks de masques de la grippe H1N1, et en complémentarité de ce que fait l'État à destination des hôpitaux, des Ehpad, de la médecine de ville, nous avons décidé de participer à cet effort en équipant tous les services de soins à domicile, il est important que  les missions de chacun ne soient pas concurrentes, mais complémentaires. Il fallait récupérer ce stock et le conditionner. On recommande aussi 312.000 masques avec le CHU de Grenoble, dans le cadre d'un groupement d'achats. Et on maintient aussi tous les services du département, comme par exemple des numéros d'urgence".

  • Numéro pour personnes handicapées : 04 38 12 48 88
  • Numéro pour protection de l'enfance : 04 76 00 32 63 (et le 119, numéro national)

7h00. Bonjour et bienvenue  dans ce nouveau direct de France Bleu Isère. Infos pratiques, infos locales, sourires, on est là pour vous.

Jean-Pierre Barbier, président du conseil départemental de l'Isère
Jean-Pierre Barbier, président du conseil départemental de l'Isère © Radio France
Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu