Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

A Périgueux, plusieurs milliers de personnes défilent contre la réforme des retraites

-
Par , , France Bleu Périgord

Quatrième journée de mobilisation nationale contre la réforme des retraites ce jeudi un peu partout en France. En Dordogne, trois manifestations étaient organisées à Périgueux, Bergerac et Sarlat.

3000 personnes ont défilé dans les rues à l'appel de la CGT, FO et la FSU
3000 personnes ont défilé dans les rues à l'appel de la CGT, FO et la FSU © Radio France - Valérie Déjean

Un premier cortège est parti ce jeudi matin depuis le palais de justice de Périgueux, dès 10h. Ils étaient 3000 selon la police, ( 4200 selon les syndicats) un peu moins que le 17 décembre lors de la dernière grande journée de mobilisation. Les cheminots de la CGT ont installé  un plateau fait de deux rails et de traverses au pied du Palais de Justice.

Les cheminots CGT ont boulonné des traverses et des rails au pied du palais de Justice  - Radio France
Les cheminots CGT ont boulonné des traverses et des rails au pied du palais de Justice © Radio France - Valérie Déjean

De leurs côtés les syndicalistes d'Enedis, qu'ils soient de la Cgt ou de Fo, ont revendiqué des coupures de courant qui ont affecté le centre de Périgueux et une  partie de l'agglomération. 34 000 foyers ont été privés d'électricité. Tout a été rétabli vers 11 heures à l'exception du commissariat de police de Périgueux et du Palais de justice qui ont été ré-alimentés vers 17 heures. Les fusibles avaient été arrachés. Pour Francis Dezile, secrétaire général CGT Energie 24, ces coupures constituent  l'une des seules façons de se faire entendre. "Les coupures peuvent causer de la gêne effectivement mais moi je tiens à relativiser. Quand il y a des coupures, elles durent une heure maximum, sans commune mesure avec les coupures de plusieurs jours liées aux aléas climatiques Donc oui çà gêne, mais c'est notre manière à nous de nous réapproprier notre outil de travail. Alors on évite quand on peut de couper les usagers  mais quand on fait des coupures sur des réseaux de transport c'est compliqué de faire le tri."

les syndicalistes  d'Enedis ont revendique des coupures  d’électricité sur Périgueux et l'agglomération  - Radio France
les syndicalistes d'Enedis ont revendique des coupures d’électricité sur Périgueux et l'agglomération © Radio France - Valérie Déjean

Dans le défilé aussi des retraités et des salariés d'entreprises privées comme les papeteries de Condat ou la Fromagerie Fromarsac. Guy Valade va avoir 60 ans, il  travaille à Marsac depuis 40 ans. "Quand j'ai signé mon contrat à Fromarsac, j'étais parti pour 37 ans et demi, là, à l'heure actuelle j'ai déjà fait deux ans et demi de plus et si ça continue je vais travailler 44 ans. Donc maintenant il y en a assez, il faut que les gens comprennent que travailler en industrie, en deux huit, la nuit aussi c'est fatiguant et les gens méritent de partir a la retraite à 60 ans."

Deux autres  manifestations se sont déroulées à Bergerac et Sarlat. 1150 personnes, selon la police, ont défile dans la ville de Cyrano, 380  dans la capitale du Périgord noir. 

D'autres rassemblements sont prévus à Périgueux ce vendredi à 10 heures trente devant la CARSAT, et  samedi matin à 10 heures trente devant les palais de justice de Périgueux et de Bergerac et place de la Grande Rigaudie à Sarlat

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu