Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Euro de football

Euro de football : en Dordogne, la communauté portugaise à fond derrière son équipe avant France-Portugal

-
Par , France Bleu Périgord

La Dordogne compte une importante communauté portugaise dans le Sarladais et le pays de la fraise. Les fraisiculteurs d'origine portugaise vont travailler en décalé pour pouvoir rentrer à temps à la maison ou au bar pour voir le match de l'Euro de football France-Portugal ce mercredi.

Felipe a mis des drapeaux au-dessus du hangar de sa ferme, et sur sa camionnette, à Lacropte.
Felipe a mis des drapeaux au-dessus du hangar de sa ferme, et sur sa camionnette, à Lacropte. © Radio France - Marc Bertrand

Un match France-Portugal, c'est toujours une rencontre spéciale dans ce coin de la Dordogne. A La Douze, à Lacropt, à Vergt, la communauté portugaise est très nombreuse du fait de l'activité de fraisiculture qui s'est développée pendant les Trente Glorieuses grâce à l'immigration portugaise. 

"On va démarrer plus tôt pour aller voir le match"

Au milieu des rangées de fraisiers protégés par des tunnels, Luis et son employé José sont en pleine récolte, les mains rougies par le jus, des caisses de fraises à leurs pieds. Ils ont déjà en tête le match France-Portugal, dernier match du groupe F de l'Euro 2021 qui se jouera ce mercredi 23 juin : "Força Portugal !" s'écrie Luis : "S'il le faut, si le match est prévu en début d'après-midi, on va démarrer plus tôt à six heures du matin le travail, même si on est en pleine saison, et faire journée continue sans pause pour aller voir le match à temps"

José et Luis, en plein travail dans les framboisiers à Lacropte.
José et Luis, en plein travail dans les framboisiers à Lacropte. © Radio France - M. B.

Au bar en bas au village de Lacropte, Antonio, qui fait sa pause, le visage plein de poussière, le jean troué à force d'être à genou dans les fraises. Il pense déjà au menu pour ce soir : "J'invite des amis portugais à la maison pour le match, on va manger des sardines grillées avec du poivron vert et de l'oignon, c'est très très bon". 

"On se sent plus proche de notre pays quand on regarde le match"

En continuant la route, on voit deux drapeaux portugais qui flottent au-dessus de la ferme de Felipe. Un troisième est accroché au capot de sa camionnette. C'est très important pour lui de supporter l'équipe nationale : "Ca me rappelle le Portugal, comme je n'y vais pas souvent. On se sent plus proche de notre pays quand on regarde le match, c'est important. J'espère qu'on va gagner, comme en 2016", sourit-il. A l'époque, le Portugal avait gagné contre la France en finale. Ce soir Felipe compte sur la star de l'équipe Cristiano Ronaldo, pour renouveler l'exploit.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess