Société

En Dordogne, pendant la canicule, Cassiopéa veille sur les personnes âgées

Par Benjamin Fontaine, France Bleu Périgord vendredi 26 août 2016 à 8:28

Yvette, 92 ans, boit trois litres d'eau par jour pour éviter les coups de chaud.
Yvette, 92 ans, boit trois litres d'eau par jour pour éviter les coups de chaud. © Radio France - Benjamin Fontaine

Le thermomètre ne redescend pas en Dordogne. En cette période de canicule, l'association Cassiopéa s'assure que les personnes âgées se protègent bien des fortes chaleurs.

Il fait encore chaud en Dordogne. Ce vendredi le thermomètre va encore flirter avec les 40°C en plein soleil.  Le département est en vigilance jaune canicule et  le mercure va dépasser les 30°C jusqu'à dimanche. Particulièrement fragiles pendant ces fortes chaleurs, 6.000 personnes âgées du département sont suivies par l'association Cassiopéa.

Frédéric Woné, président de Cassiopéa

A Chancelade, Yvette Granger, 92 ans fait partie des 500 personnes appelées en deux jours par les agents de Cassiopéa. "Ils nous disent de faire attention à nous, de ne pas sortir aux heures les plus chaudes, de bien nous hydrater...ils nous protègent !" sourit la vieille dame. Yvette a vite adopté les bons réflexes dès l'arrivée des premières grosses chaleurs. "Je bois trois à quatre litres d'eau par jour, beaucoup de thé aussi et je mange des fruits. Je travaille dans mon jardin très tôt le matin et après je ferme les volets de ma maison pour rester au frais."

L'association Cassiopéa n'attend pas les alertes pour s'occuper des personnes âgées. "On les appelle en fonction de leur degré de fragilité. Si elles sont seules, ne reçoivent pas de visite on va être un peu plus vigilant", explique le président de Cassiopéa, Frédéric Woné. Ces derniers sur les 500 coups de téléphone passés par Cassiopéa, moins d'une dizaine ont entraîné une intervention.

Reportage chez Yvette Granger

Partager sur :