Société

En Dordogne, près de 70% des candidats décrochent leur permis de conduire... du premier coup !

Par Antoine Balandra, France Bleu Périgord samedi 5 novembre 2016 à 7:27

Une auto école de Saint Astier en Dordogne
Une auto école de Saint Astier en Dordogne © Radio France - Antoine Balandra

La Dordogne est le 8e département de France qui possède le plus haut taux de réussite à l'examen du permis de conduire. 69% des candidats obtiennent le précieux document dès la première tentative. Explications.

C'est énorme. La Dordogne a l'un des taux de réussite au permis B les plus importants de France. 69.2% des candidats réussissent à décrocher leur permis B, dès le premier coup en Périgord.

C'est le 8e meilleur taux de réussite de France (le premier, c'est Saint Pierre et Miquelon avec 78% et en France métropolitaine puis 75.9% pour la Lozère).

Une auto école de Saint Astier - Radio France
Une auto école de Saint Astier © Radio France - Antoine Balandra

Six inspecteurs se partagent le travail en Périgord pour faire passer un peu plus de 6500 examens du permis de conduire de catégorie B l'an dernier. 4249 examens ont déjà eu lieu cette année (avec un taux toujours de 69% de réussite).

Pourquoi ces résultats ?

Plusieurs réponses à cela selon des moniteurs et monitrices d'auto école : d'abord, les conditions de passage de l'examen, qui sont très confortables, avec des centres d'examen en bon état et accueillants pour les élèves. Mais pas seulement.

"Au niveau du trafic déjà, on a pas énormément de trafic, donc on a le temps de beaucoup travailler, on ne passe pas des heures dans les bouchons" dit une monitrice de Saint Astier

Il y a aussi les plannings qui sont plus souples, il y a plus de disponibilités, le temps de formation n'est ni trop court, ni trop long. Le délai d'attente est également raisonnable: pour les premiers passages, l'attente moyenne est d'à peine quelques semaines. Il se murmure aussi que les six inspecteurs du permis en Dordogne seraient justes... et tenteraient de faire en sorte que les candidats donnent le meilleur d'eux mêmes.

Une monitrice explique pourquoi le taux est si bon en Dordogne

Seul bémol finalement: les jeunes conducteurs périgourdins ont un peu de mal lorsqu'ils arrivent pour la première fois sur des rocades comme celles de Bordeaux ou dans des lieux très fréquentés.